Comment réduire les risques d'allergie de Bébé?

Les cas d'allergies sont de plus en plus fréquents chez les nourrissons. On estime que 20 à 30% des enfants sont concernés1.

Certains gestes simples, avant et après la naissance de votre enfant, permettent de réduire le risque d’apparition des allergies. Nous vous proposons de découvrir, étape par étape, la meilleure manière de prendre soin de vous et de votre bébé, afin de réduire le risque qu’il développe une allergie en grandissant.

Une bonne hygiène de vie durant la grossesse

On ne le répète jamais assez: une femme enceinte doit avoir une hygiène de vie irréprochable, pour elle-même et pour son enfant à naître. Ainsi, la consommation de cigarette et d'alcool (et de stupéfiants bien sûr) doit être proscrite. Durant la grossesse, il est par ailleurs conseillé d'avoir une alimentation équilibrée et variée. Le fait d'éviter certains aliments n'aura pour conséquences que de créer des carences chez votre bébé et vous-même. Il est donc recommandé de manger de tout de façon saine. Mais bien-entendu, si vous souffrez vous-même d'une allergie alimentaire, il est hors de question de consommer l'aliment qui vous cause des tracas.

L'allaitement maternel, idéal pour nourrir Bébé

Le lait maternel permet de réduire les risques d'allergies2 et d'infections3 chez le bébé, grâce à sa composition naturelle exceptionnelle. Riche en glucides (lactose et fibres prébiotiques), en protéines, en lipides, en nucléotides, en vitamines et en minéraux, il contribue au bon développement de l'enfant, dont il renforce les défenses immunitaires. Il est ainsi conseillé aux jeunes mamans de nourrir exclusivement leur petit ange de lait maternel, durant les six premiers mois de leur vie. Là encore, il est indispensable, pour les mères qui allaitent, d'avoir une excellente hygiène de vie, afin que leur lait possède tous les nutriments essentiels à la croissance de leur bébé mais aussi qu’elles couvrent bien leurs propres besoins nutritionnels (sur ce sujet, découvrez notre article Une alimentation appropriée ainsi que notre page spécialement dédiée aux nutriments essentiels).

Aliments pour nourrissons pour les bébé à risque d'allergies

Après l’allaitement, il existe pour votre bébé des innovations scientifiquement prouvées dans le domaine de la prévention des allergies, par exemple, une préparation pour nourrissons contenant des protéines hydrolysées et une combinaison de fibres alimentaires GOS/FOS et de bifidus, qui se trouve naturellement dans l’intestin des nourrissons.

Découvrez plus sur la prevention des allergies

Introduire progressivement les aliments solides

Pour prévenir correctement les risques d'allergie chez le bébé, les aliments solides doivent être introduits progressivement dans son alimentation, entre le 5e et le 7e mois, lorsque la maman allaite encore (de façon partielle ou totale). Aucun aliment ne doit être évité en particulier, mais un seul nouvel aliment doit être ajouté par repas, et de préférence au repas de midi. De cette manière, si votre bébé a une réaction allergique, vous saurez ce qui l'a provoquée. Et vous pourrez l'éliminer de son alimentation. 

Préserver la flore intestinale de son bébé

Selon des études4, une flore intestinale saine semble avoir une incidence dans la prévention des allergies et permettre la bonne maturation des systèmes digestif et immunitaire. Les bébés dont la flore intestinale était saine développaient moins d’allergies que les autres.
Le lait maternel contient des "oligosaccharides prébiotiques (fibres)", ces nutriments qui aident à équilibrer la flore intestinale de l'enfant, et de ce fait, à renforcer son organisme contre les infections.   

Faire attention à l'environnement de son bébé

Outre l'alimentation, plusieurs éléments se trouvant dans l'environnement du bébé peuvent lui provoquer des allergies. Il convient donc de rester vigilant. Tout d'abord, il faut lui éviter de respirer la fumée de cigarette (quelle qu'elle soit), et de l'exposer aux émissions de gaz et à la pollution (lors des sorties). Dans sa chambre, on évite la peinture à base de solvants et la moquette, et on s'assure qu'il n'y a ni moisissure sur les murs, ni humidité dans l'air. 1.  Osborn DA and Sinn JKH, Cochrane Database Syst Rev (2006) 18(4).
2.  European Academy of Allergology and Clinical Immunology (EAACI), 2011, ScienceDaily
3.  Li R. et al., 2014, Pediatrics 34(suppl 1):S13–S20
4.  Marko Kalliomäki, Erika Isolauri, 2003, Curr Opin Allergy Clin Immunol 3(1):15-20

Nos autres conseils « Bébé »

Avis important

L'allaitement maternel est idéal pour votre enfant. L'OMS recommande un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et de compléter son alimentation par un régime approprié, si possible, jusqu'à ses deux ans révolus. Demandez conseil auprès d’un professionnel de santé, si votre enfant a besoin d’une alimentation d’appoint ou si vous n’allaitez pas.

Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel. La décision de ne pas allaiter peut être difficile à inverser. En cas d'utilisation d'un lait infantile, il est important pour la santé de votre bébé, de suivre exactement les instructions du fabricant.

En continuant la visite du site, j'accepte que les informations fournies le soient à ma seule demande.

Souhaitez-vous continuer sur le site Aptaclub.ch?

Vous devez accepter les conditions avant de continuer.