Les diarrhées

Dr Bähler
Ces articles ont été rédigés sous la supervision du Dr Peter Bähler, Médecin-Chef au service de Pédiatrie, HIB Payerne
  • Spécialiste FMH en pédiatrie
  • Sous-spécialisation FMH de gastroentérologie et hépatologie pédiatrique
  • Consultations de pédiatrie générale (cabinet à Tavel) et gastroentérologie pédiatrique (cabinet à Tavel et à l’HIB Payerne).

Symptômes

Pour bien réagir si votre bébé souffre de diarrhées, il faut différencier les «vraies» diarrhées des «fausses» diarrhées.

Les vraies diarrhées résultent la plupart du temps d’une infection intestinale (virale dans 90% des cas) : les selles de votre bébé sont plus fréquentes (plus que d'habitude), plus liquides et plus abondantes que la normale.

Les fausses diarrhées quant à elles peuvent être liées à une poussée dentaire, une otite, certains médicaments (antibiotiques par exemple) ou des modifications dans l’alimentation (passage du sein au biberon par exemple). Les selles de votre bébé sont plus liquides que d’habitude mais leur fréquence ne change pas ou peu.

Dans tous les cas : si votre enfant a moins de trois mois et souffre de diarrhées, consultez immédiatement votre pédiatre.

Conseils

Quelques conseils en attendant le pédiatre:

Le fait d’avoir des selles plus liquides et plus fréquentes que d’habitude provoque une perte d’eau et donc de poids. Pesez votre enfant, prenez sa température, notez la fréquence, la consistance et la couleur des selles. Vérifiez également si des glaires ou du sang sont présents dans les selles. Toutes ces informations sont précieuses car elles permettront à votre pédiatre de faire un diagnostic précis.

Le principal danger de la diarrhée est la déshydratation. Il est donc important que votre enfant boive souvent. Pour cela il existe des solutions de réhydratation orale disponibles en pharmacie. Vous pouvez également lui proposer une boisson instantanée pour bébés. Si les diarrhées sont associées à des vomissements, cela vous compliquera la tâche : dans ce cas il ne faut pas le forcer à manger mais vous assurer qu’il boive fréquemment (toutes les 1-2 heures) et en petites quantités.

Respectez bien les mesures d‘hygiène générales (p.ex. se laver les mains fréquemment, etc.).

  • Si vous allaitez, évitez de consommer vous-même trop de légumes verts ou d’agrumes. Vous pouvez continuer l’allaitement tout en réhydratant bébé. Laissez-le boire autant qu’il le souhaite, il adaptera très bien sa consommation à son état de déshydratation.
  • Si votre enfant est nourri au biberon et en cas de diarrhée prolongée, votre pédiatre vous prescrira éventuellement un aliment spécial, sans lactose, pour une période transitoire de 1-2 semaines.
  • Si l’alimentation de votre bébé est déjà diversifiée, il vous faudra éviter les jus de fruits et les légumes verts. En revanche le riz, les bananes, les carottes ou les compotes pommes-bananes sont faciles à digérer et améliorent le transit en cas de diarrhées.
     

Enfin, avec la diarrhée les selles de votre bébé deviennent plus acides. Cela a pour conséquence d’irriter sa peau. Pour éviter que ce ne soit trop désagréable pour lui, changez Bébé plus souvent qu’habituellement, protégez-lui les fesses avec des crèmes et laissez sa couche ouverte avec les fesses à l’air le plus souvent possible...

 

Important
Ces conseils sont proposés par Milupa dans le but de vous donner des pistes d’orientation. 
Elles ne peuvent en aucun cas remplacer le conseil individuel donné par un médecin ou tout autre professionnel de santé.

 

A quoi servent les fibres alimentaires? Apprenez-en plus dans cette vidéo.

Nos autres conseils « Bébé »

Avis important

L'allaitement maternel est idéal pour votre enfant. L'OMS recommande un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et de compléter son alimentation par un régime approprié, si possible, jusqu'à ses deux ans révolus. Demandez conseil auprès d’un professionnel de santé, si votre enfant a besoin d’une alimentation d’appoint ou si vous n’allaitez pas.

Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel. La décision de ne pas allaiter peut être difficile à inverser. En cas d'utilisation d'un lait infantile, il est important pour la santé de votre bébé, de suivre exactement les instructions du fabricant.

En continuant la visite du site, j'accepte que les informations fournies le soient à ma seule demande.

Souhaitez-vous continuer sur le site Aptaclub.ch?

Vous devez accepter les conditions avant de continuer.