Le blues de la grossesse

Si vous avez le moral à zéro, prenez soin de vous

Entre le bouleversement hormonal qui vous submerge et les questions de votre entourage au sujet de Bébé, la grossesse peut vraiment chambouler votre vie. Mis bout à bout, les petits tracas et maux de la grossesse (tels que les envies fréquentes d'aller aux toilettes depuis des mois) peuvent également vous épuiser et vous rendre très sensible. 

De nombreuses femmes enceintes se sentent coupables de leurs sentiments car elles pensent qu'elles devraient apprécier chaque instant de leur grossesse et dire au monde entier combien elles se sentent épanouies. Eh bien non, la grossesse, ce n'est pas toujours drôle. Il est normal, même pour les personnes les plus optimistes, de ressentir durant cette période toutes sortes d'émotions, positives et négatives.

Essayez de ne pas vous laisser submerger par vos émotions. Par exemple, si vous vous sentez triste, faites quelque chose qui vous réconforte : avoir une nouvelle coupe de cheveux, aller au cinéma, prendre un bon bain chaud, vous cajoler pour vous retrouver.

Ne gardez pas vos pensées négatives

Chaque grossesse apporte son lot de stress. Après tout, vous avez de nombreuses questions à régler : ce nouveau venu va chambouler votre vie de couple, votre vie sociale et peut-être affecter votre santé ! Discuter de ces préoccupations avec votre partenaire, votre famille et vos amis peut vraiment vous aider à faire le point sur vos sentiments et permettra à vos proches de connaître votre état d'esprit.

N'oubliez pas que votre partenaire est là pour vous épauler et vous prêter une oreille attentive. Communiquer permettra de renforcer votre couple. Ouvrez-vous et dévoilez-vous ; vous vous sentirez probablement mieux en sachant que vos proches sont là pour vous.

Avant la naissance

Si rien ne parvient à vous changer les idées, vous souffrez probablement d'un mal plus profond que le blues de la grossesse.

Si vous avez l'impression que les choses empirent et que vous soupçonnez un mal-être sérieux, parlez-en à votre médecin ou à un professionnel de santé. Gardez à l'esprit que bien souvent c'est un état transitoire et que des gens peuvent vous aider à vous en sortir.

Nos autres conseils « Grossesse »

Avis important

L'allaitement maternel est idéal pour votre enfant. L'OMS recommande un allaitement exclusif pendant les 6 premiers mois et de compléter son alimentation par un régime approprié, si possible, jusqu'à ses deux ans révolus. Demandez conseil auprès d’un professionnel de santé, si votre enfant a besoin d’une alimentation d’appoint ou si vous n’allaitez pas.

Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel. La décision de ne pas allaiter peut être difficile à inverser. En cas d'utilisation d'un lait infantile, il est important pour la santé de votre bébé, de suivre exactement les instructions du fabricant.

En continuant la visite du site, j'accepte que les informations fournies le soient à ma seule demande.

Souhaitez-vous continuer sur le site Aptaclub.ch?

Vous devez accepter les conditions avant de continuer.