Evaluation du risque d'allergie

Evaluation du risque d'allergie

Le plus tôt est toujours le mieux en matière de prévention des allergies. Bien que l'on ne puisse pas dire à 100% si un enfant va développer une allergie, il est certain que l'hérédité y joue un rôle. Si l'un ou les deux parents, ou votre(vos) enfant(s), présentent des allergies, le risque pour votre bébé s'en trouvera augmenté.

Si Bébé semble présenter des risques, vous pourrez en discuter avec votre pédiatre et prendre rapidement des mesures appropriées.

Lisez attentivement les questions ci-dessous.

  • Si un ou plusieurs membres de votre famille sont actuellement concernés (ou l'ont été autrefois): sélectionnez-le(s).
  • Si personne n'est concerné: ne cochez rien.

Eczéma atopique

Symptômes les plus connus:
sécheresse cutanée, rougeurs cutanées (inflammations), prurit (démangeaisons), vésicules (petites cloques remplies de liquide), crevasses et squames. Les symptômes apparaissent souvent au niveau de la nuque, des coudes, des genoux, du visage et des mains.

Asthme allergique

Symptômes les plus connus:
dyspnée (sensation de manque d’air), toux fréquente, asthme. Les symptômes apparaissent souvent en même temps et à la suite d’un contact avec certaines substances (par exemple, le pollen, les acariens).

Allergies oculaires et rhinites allergiques (p.ex. Rhume des foins)

Symptômes les plus connus:
démangeaisons ou écoulement du nez, éternuements, congestion nasale, yeux rouges et larmoyants, toux. Les symptômes apparaissent souvent en même temps et à la suite d’un contact avec certaines substances (par exemple, le pollen, les acariens)

Allergies alimentaires

Symptômes les plus connus:
démangeaisons dans la bouche et la gorge, vésicules (urticaire, vésicules qui démangent), congestion nasale (nez bouché), vomissements, diarrhée, crises d’asthme, choc anaphylactique dans les cas extrêmes. Les symptômes apparaissent après avoir ingéré certains aliments.