Muttermilchforschung
Muttermilchforschung

40 ans de recherche sur le lait maternel

Notre recherche sur le lait maternel constitue la base de notre action. Depuis déjà plus de 40 ans, les scientifiques et experts de NUTRICIA mènent des recherches sur le lait maternel. Découvrez ici comment nous menons nos recherches sur le lait maternel et les grandes étapes de plusieurs décennies de recherche. 

Dans la recherche sur le lait maternel menée par NUTRICIA et par ses filiales, une équipe interdisciplinaire composée de près de 400 scientifiques (biologistes, nutritionnistes, technologues en denrées alimentaires, techniciens et médecins) travaille en étroite collaboration avec des laboratoires internationaux de recherche, des universités et des cliniques. Cette mise en réseau garantit la prise en compte rapide et efficace des derniers questionnements et résultats scientifiques dans nos approches de recherche. De plus, nous sommes accompagnés par un conseil international de spécialistes composés d’experts reconnus en pédiatrie, allergologie et immunologie.

Sur la base de la recherche sur le lait maternel dans le domaine des protéines, un supplément a été développé en collaboration avec des néonatologistes de pointe allemands pour permettre, en complément du lait maternel, d’offrir aussi aux tout petits prématurés les protéines qui leur sont nécessaires.

Développement d’un mélange de fibres GOS/FOS (GOS/FOS = galacto-oligosaccharides/fructo-oligosaccharides)

Découverte d’un oligosaccharide humain dans le lait maternel: on a pu prouver que le lait maternel contenait des glucides non digestibles qui servent de nourriture aux bonnes bactéries intestinales. Cela a un impact positif sur la bonne flore intestinale et sur le système immunitaire.

Progrès dans le traitement des allergies alimentaires: le développement d’un aliment spécial avec une part de protéines sur la base d’acides aminés purs permet une amélioration considérable du traitement en cas d’allergies alimentaires sévères.

Un travail de recherche de plusieurs années a permis de découvrir dans le lait maternel les acides gras polyinsaturés à longue chaîne (LCP), qui jouent un rôle important dans le développement de la vue et du système nerveux.

Un programme de recherche a été mis au point pour éclairer l’impact de différents composants du lait maternel sur la croissance et la santé des nourrissons, ce qui a donné lieu au développement d’un aliment spécial pour les prématurés, qui permettait de répondre pour la première fois à leurs besoins nutritionnels particuliers.

Décryptage de la structure protéinique du lait maternel et développement d’un lait pour nourrissons pour les bébés qui ne peuvent pas être allaités. La composition protéinique s’est rapprochée du lait maternel, permettant ainsi l’introduction d’aliments lactés avec protéines adaptées.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Nous sommes là pour vous!

Avez-vous des questions? Jasmin et l'équipe de service conseil d'Aptaclub sont là pour vous aider.