La naissance
      aptaclub-dach-mann-troestet-traurige-partnerin.jpg
      La Naissance

      Fausse couche – quand le bébé devient un ange

      aptaclub-dach-mann-troestet-traurige-partnerin.jpg

      «Avoir bon espoir» – c’est ainsi que l’on désigne le fait d’être enceinte. Malheureusement, cet espoir ne se concrétise pas toujours. Une fausse couche est un coup du sort inconcevable, quelle que soit la phase de la grossesse à laquelle elle survient. De plus, elle se produit souvent de manière totalement inattendue. Bien qu’il y ait de très nombreuses femmes et couples concernés, le sujet de la fausse couche est encore tabou dans notre société.

      Il n’est donc pas étonnant que de nombreux couples cachent la grossesse pendant les douze premières semaines, car le risque de perdre l’enfant à naître est comparativement élevé pendant cette période1. Globalement, le risque de fausse couche diminue à chaque semaine de grossesse2. Si des saignements importants surviennent ou si l’échographie révèle que le cœur du bébé ne bat plus, le monde semble s’arrêter.

      «Eh bien, il est temps pour vous d’avoir des enfants!», «Vous ne voulez pas faire le petit frère ou la petite sœur?» – de telles déclarations irréfléchies lors de la prochaine fête de famille ou d’entreprise font l’effet d’un coup de poing dans l’estomac. Finalement, personne ne se doute du triste secret que le couple concerné porte en lui. Pourtant, les parents endeuillés sont loin d’être les seuls à subir un tel sort. Malheureusement, on parle trop rarement de ces pertes tragiques.

      Tu es enceinte et tu t’inquiètes de ce qui pourrait arriver à ton bébé? Ou peut-être as-tu déjà dû faire face à une ou plusieurs fausses couches? Dans cet article, tu apprendras quelles peuvent être les causes d’une fin de grossesse prématurée. Nous t’expliquons comment se déroule une fausse couche, où tu peux trouver de l’aide en tant que personne concernée, quels sont tes droits et comment tu peux dire adieu avec amour à ton bébé ange.

      Risques et statistiques - quand parle-t-on de fausse couche?

      Malheureusement, toutes les grossesses n’ont pas une issue heureuse. On parle de fausse couche (également appelée avortement spontané) lorsque l’enfant non viable est né avec un poids inférieur à 500 grammes ou avant la 24e semaine de grossesse3. Si le bébé pèse plus de 500 grammes et qu’il est mort à la naissance, on parle souvent d’enfant mort-né4.

      On estime qu’environ 11 à 15% de toutes les grossesses avérées se terminent par une fausse couche5. À cela s’ajoute un nombre nettement plus important de fausses couches spontanées qui surviennent si tôt que la femme ne les remarque même pas et les prend pour des règles un peu plus abondantes que d’habitude6. Si l’enfant décède au cours des douze premières semaines de grossesse, il s’agit d’une fausse couche précoce7. Les fausses couches spontanées survenant après la douzième semaine de grossesse, lorsque l’enfant pèse moins de 500 grammes, sont appelées fausses couches tardives8.

      On distingue différents types de fausses couches. Il s’agit notamment de:

      • Fausse couche manquée: une fausse couche ne se manifeste pas toujours par des saignements ou d’autres signes. Lorsque l’embryon ou le fœtus meurt dans le ventre de la mère mais n’est pas expulsé, on parle de missed abortion ou de fausse couche manquée9. Dans ce cas, on constate généralement par hasard à l’échographie que le petit cœur ne bat plus et que le bébé ne s’est pas développé10.
      • Œuf clair: dans ce cas, l’ovule fécondé développe certes le sac amniotique et les ébauches du placenta, mais aucun embryon n’est créé. L’ovule fécondé est expulsé avant la 8e semaine. On parle également de fausse couche ovulaire. Les causes d’un œuf clair sont des défauts génétiques du sperme ou de l’œuf, une faiblesse de la nidation ou la formation d’une môle, c’est-à-dire une implantation difficile de l’œuf dans la muqueuse utérine ou des anomalies de développement de l’embryon. Des facteurs externes peuvent également provoquer un œuf clair. Il s’agit notamment de lésions dues par exemple aux rayons X, à l’hypoxie ou aux infections virales diaplacentaires11.
      • Môle hydatiforme: en raison d’une anomalie chromosomique, l’ovule fécondé ne se développe pas correctement. Souvent, aucun embryon n’est formé. En revanche, il peut y avoir des excroissances du tissu conjonctif qui doivent être retirées12.
      • Fausse couche à répétition: si une femme subit trois fausses couches ou plus, on parle de fausses couches à répétition13. Si tu es toi-même concernée par des fausses couches à répétition, adresse-toi à ton médecin. On trouve souvent une cause qui peut être bien traitée, afin que plus rien ne s’oppose à ton bonheur de bébé14.

      Causes possibles et facteurs de risque d’une fausse couche

      Qu’est-il arrivé à la petite vie en moi? Perdre son enfant à naître est un grand choc. Reste la question du «pourquoi». Il n’est pas toujours possible de trouver une cause15.

      Les raisons les plus fréquentes d’une fin de grossesse prématurée sont les suivantes:

      • Causes génétiques (anomalies chromosomiques de l’embryon)16
      • Causes anatomiques (par exemple, myomes ou adhérences dans l’utérus ou faiblesse du col de l’utérus)17
      • Troubles de la coagulation (par exemple, mutation du facteur V Leiden)18
      • Troubles hormonaux (par exemple, insuffisance lutéale, également appelée insuffisance du corps jaune)19
      • Infections (par exemple, rougeole, rubéole, toxoplasmose et infections bactériennes du vagin)20
      • Troubles immunologiques (par exemple, maladies auto-immunes comme le syndrome des antiphospholipides (SAPL))21
      • Polluants et stimulants comme l’alcool22, les cigarettes23 et autres drogues24

      Par ailleurs, certains facteurs augmentent le risque de subir une fausse couche. Il s’agit notamment du surpoids25 et de l’hypertension26. Les maladies métaboliques de la future maman, telles que le diabète27, les troubles de la fonction thyroïdienne28 et le syndrome des ovaires polykystiques29 jouent également un rôle. De plus, le risque de complications et de fausses couches augmente considérablement chez les femmes à partir de 35 ans30. Tu es concernée par un ou plusieurs de ces facteurs de risque et tu souhaites avoir un enfant ou tu es peut-être déjà enceinte? Ne t’inquiète pas, dans la plupart des cas, une grossesse sans complications est tout de même possible. Le mieux est de t’adresser à ton ou ta gynécologue, qui saura te conseiller et te soutenir. Souvent, le risque peut être minimisé par un traitement médical ciblé31.

      Quels peuvent être les signes d’une fausse couche?

      Alors qu’une fausse couche passe totalement inaperçue dans le cas d’une fausse couche manquée, dans de nombreux cas, il y a des signes clairs que quelque chose ne va pas. L’un des premiers symptômes est souvent un saignement vaginal32. Si tu constates un saignement, quel que soit le trimestre de ta grossesse, consulte d’urgence ton gynécologue. Mais essaie de ne pas imaginer le pire tout de suite. Un léger saignement peut survenir de temps en temps même si la grossesse est intacte et ne signifie pas nécessairement que tu vas perdre ton enfant33.

      Les autres symptômes d’un début de fausse couche ou d’une menace de fausse couche sont des douleurs spasmodiques dans le bas-ventre et des contractions prématurées. En cas de fausse couche tardive, il peut en outre y avoir une rupture de la poche des eaux et une fuite de liquide amniotique34. Certaines femmes remarquent également la fausse couche par la diminution des symptômes typiques de la grossesse ou, à un stade avancé de la grossesse, par l’absence de mouvements de l’enfant35. N’oublie pas qu’à la fin du troisième trimestre, il est tout à fait normal que tu sentes ton enfant un peu moins souvent, d’autant plus que ce dernier a de moins en moins de place dans le ventre pour bouger36.

      Que se passe-t-il en cas de fausse couche?

      Le traitement d’une fausse couche dépend de la semaine de grossesse à laquelle elle survient et de ses causes37.

      Fausse couche au premier trimestre

      En cas de fausse couche précoce au cours des premières semaines de la grossesse, deux situations sont particulièrement fréquentes: soit la femme enceinte remarque des signes tels qu’un saignement, des crampes ou de fortes douleurs abdominales, soit une échographie de routine révèle que le petit cœur ne bat plus (fausse couche manquée). Dans le premier cas, aucune intervention médicale n’est souvent nécessaire, car l’embryon, avec le placenta et la poche des eaux, est expulsé de lui-même par le saignement. Ce n’est que lorsqu’il reste des résidus dans l’utérus (fausse couche incomplète) qu’il est nécessaire de les retirer lors d’un curetage. Il s’agit d’une intervention chirurgicale sous anesthésie, généralement réalisée en ambulatoire38.

      Si on t’a diagnostiqué une fausse couche manquée (missed abortion), tu as en général trois possibilités: dans la plupart des cas, on procède directement à un curetage. La femme enceinte peut aussi prendre des médicaments qui entraînent un rejet des restes de tissu de l’utérus. Mais en général, rien ne s’oppose à ce que l’on attende d’abord de voir si le saignement s’arrête de lui-même39.

      Fausse couche tardive au 2e ou 3e trimestre

      Si tu es déjà au deuxième ou troisième trimestre de ta grossesse et que tu as la tristesse d’apprendre le décès de ton bébé, tu ressens peut-être le besoin de te libérer au plus vite de cette situation cauchemardesque et de vouloir mettre fin à ta grossesse immédiatement par césarienne. C’est compréhensible. Il peut être conseillé de prendre un peu de temps pour prendre cette décision et de consulter ta sage-femme et les médecins. Même si cela semble impossible au début, un accouchement naturel peut t’aider à prendre le temps nécessaire sur le plan psychologique et à faire tes adieux à ton enfant en toute sérénité. Il est souvent possible d’attendre que les contractions se déclenchent d’elles-mêmes, mais l’accouchement peut aussi être déclenché40. Cette décision est tout à fait personnelle et n’est ni agréable ni facile. Il n’existe malheureusement pas de bonne manière de surmonter ce coup du sort. Outre les facteurs médicaux, il s’agit avant tout d’une décision émotionnelle. Si tu es confrontée à une telle décision, fais confiance à ton intuition et sens en toi la meilleure façon de gérer cette perte. Parles-en à ton partenaire. Ensemble, vous trouverez la bonne voie pour vous.

      Faire ses adieux et trouver du réconfort

      Rien n’est plus comme avant. Lorsque l’enfant à naître décède, c’est un monde qui s’écroule pour les futurs parents. Il n’est pas rare que le sentiment de culpabilité s’ajoute à la tristesse. Ai-je fait quelque chose de mal? Pourquoi mon corps ne pouvait-il pas porter le bébé à terme? Ces pensées sont tout à fait normales. Dans la grande majorité des cas, la fausse couche a une cause sur laquelle tu ne peux pas agir. Ce n’est pas ta faute.

      Chaque personne gère différemment la perte et le deuil. Ainsi, même en cas de fausse couche spontanée, il n’existe pas d’approche unique. Dans tous les cas, sache que tu n’es pas seule.

      En cas de fausse couche après la 13e semaine de grossesse, tu as droit à jusqu’à dix visites à domicile d’une sage-femme41. Il existe également des sages-femmes qui accompagnent les femmes en cas de fausse couche au premier trimestre. Toutefois, ces frais doivent alors être payés de leur propre poche. En outre, tu as droit à 14 semaines de congé de maternité, à condition que la grossesse ait duré au moins 23 semaines42.

      aptaclub-dach-trauriges-paar-umarmt-sich.jpg

      Si la grossesse était déjà avancée, il est possible dans la plupart des cas de prendre le bébé mort-né dans ses bras après la fausse couche et de lui dire lentement au revoir. Il y a aussi des photographes spécialisés dans les bébés anges qui immortalisent pour toi ces moments très particuliers43.

      Selon le poids de ton enfant à la naissance, l’enterrement peut être obligatoire. Dans la plupart des pays, la limite de poids est de 500 grammes. Toutefois, si les parents le souhaitent, l’enterrement est généralement autorisé même pour un fœtus plus petit44. Il existe souvent des offres spéciales pour les parents endeuillés, ainsi que des zones spéciales dans les cimetières où les bébés anges trouvent leur dernière demeure. 

      Si tu as eu une fausse couche précoce et qu’un enterrement n’est pas possible, tu peux faire tes adieux à ton petit bébé par un autre rituel personnel. Que tu fasses voler des ballons, que tu allumes une bougie chaque soir, que tu te fasses tatouer ou que tu plantes un arbre pour ton bébé ange, tu es la seule à savoir ce qui te semble juste. Un tel rituel d’adieu peut t’aider à surmonter la perte et à reprendre courage. Peut-être trouveras-tu du réconfort en pensant que, même si ton enfant n’a pas réussi à entrer dans la vie, il aura toujours une place dans ton cœur.

      Comment apporter du soutien en tant que partenaire, membre de la famille ou ami(e)

      Pour la femme enceinte, une fausse couche est particulièrement éprouvante, car elle est non seulement affectée psychologiquement, mais aussi physiquement. Mais le ou la partenaire a également perdu un enfant et pleure cette perte. Essayez d’être un soutien mutuel et de ne pas vous juger si vous gérez votre deuil différemment. Parler de ses sentiments est une partie importante du travail de deuil et peut vous rapprocher encore plus. 

      Les personnes extérieures ne savent souvent pas comment réagir face aux parents endeuillés. Le fait de préférer se retirer complètement par peur de dire quelque chose de mal n’est en tout cas pas la bonne solution. De nombreuses personnes concernées trouvent utile de parler de ce qui s’est passé et sont reconnaissantes d’avoir une oreille attentive. Prends le deuil au sérieux et ne minimise pas la perte. Montre ta sympathie et offre ton soutien sans t’imposer.

      Tomber à nouveau enceinte après une fausse couche

      Alors que certaines femmes aspirent immédiatement à une nouvelle grossesse après une fausse couche spontanée, d’autres ont besoin d’un peu plus de temps pour digérer ce qui s’est passé. Si rien ne s’y oppose sur le plan médical, tu peux à nouveau tomber enceinte dès que tu t’en sens capable moralement et physiquement45.

      Si une nouvelle grossesse survient, il y a une question que tu te poseras certainement à plusieurs reprises: est-ce que tout se passera bien cette fois-ci? Dès que cette deuxième ligne apparaît sur le test de grossesse, l’anxiété et l’inquiétude s’ajoutent aux sentiments de bonheur qui naissent.

      L’augmentation du risque de nouvelle fausse couche dépend de la cause de la première. Heureusement, la plupart des femmes vivent une grossesse qui se déroule tout à fait normalement après une fausse couche46.

      Dans certains cas, par exemple lorsqu’il existe des maladies génétiques ou des malformations de l’utérus, il existe un risque accru de fausses couches à répétition. Si tu as subi deux ou trois fausses couches, tu devrais t’adresser à ton médecin. Si une cause est trouvée, il existe souvent une solution médicale qui te permettra de tomber enceinte sans problème et de tenir un bébé en bonne santé dans tes bras47. Tout comme un arc-en-ciel apparaît souvent à l’horizon après une tempête, on parle de bébés arc-en-ciel pour les bébés en bonne santé qui suivent une fausse couche. L’expression «bébé arc-en-ciel» est destinée à encourager les parents à garder l’espoir d’avoir un bébé: après la pluie vient le beau temps et même après une période morose, la vie peut à nouveau briller de mille couleurs.

      Découvre des conseils ici

      L’échange avec d’autres personnes concernées aide de nombreuses femmes et couples. Tu trouveras de nombreux forums sur Internet, ainsi que des groupes d’entraide et des services de conseil psychologique.

      • Service spécialisé dans la perte d’enfant pendant la grossesse, la naissance et les premiers temps de vie (https://www.kindsverlust.ch/): groupes de discussion et groupes d’entraide, y compris des groupes d’entraide distincts pour les pères de bébés anges.
      • Association Arc-en-ciel Suisse (https://verein-regenbogen.ch/): association d’entraide pour échanger avec d’autres personnes concernées.
      • Info Entraide Suisse(https://www.infoentraidesuisse.ch/) : annuaire de groupes d’entraide, notamment sur le thème de la fausse couche.
      • Association Himmelskind (https://himmelskind.ch/): aide d’urgence et accompagnement du deuil pour les personnes concernées et leurs proches.
      • Photographes bénévoles de la fondation «Dein Sternenkind» (https://www.dein-sternenkind.eu/)
      1. Ammon Avalos L, Galindo C, & Li DK (2012) A systematic review to calculate background miscarriage rates using life table analysis. Birth Defects Research Part A: Clinical and Molecular Teratology 94(6): 417-423.
      2. Ammon Avalos L, Galindo C, & Li DK (2012) A systematic review to calculate background miscarriage rates using life table analysis. Birth Defects Research Part A: Clinical and Molecular Teratology 94(6): 417-423.
      3. Bundesministerium für Justiz und Verbraucherschutz. Verordnung zur Ausführung des Personenstandsgesetzes (Personenstandsverordnung - PStV) § 31 Lebendgeburt, Totgeburt, Fehlgeburt. Verfügbar unter: https://www.gesetze-im-internet.de/pstv/__31.html Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      4. Lothrop H (2016) Gute Hoffnung, jähes Ende: Fehlgeburt, Totgeburt und Verluste in der frühen Lebenszeit. Kösel-Verlag, München, 4. Auflage.
      5. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Ursachen für eine Fehlgeburt oder Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/ursachen/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      6. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Ursachen für eine Fehlgeburt oder Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/ursachen/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      7. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Ursachen für eine Fehlgeburt oder Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/ursachen/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      8. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Ursachen für eine Fehlgeburt oder Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/ursachen/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      9. Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      10. Öffentliches Gesundheitsportal Österreichs (2019) Fehlgeburt und Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.gesundheit.gv.at/leben/eltern/geburt/geburtsvorbereitung/fehlgeburt Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      11. Roche Lexikon Medizin  (2003)Abort(iv)ei. 5. Aufl Verfügbarunter: .http://www.elsevier-data.de/rochelexikon5a/ro00000/r00109.000.html Zuletzt überprüft: 05.11.2021
      12. MSD MANUAL (2020) Blasenmole. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de-de/heim/gesundheitsprobleme-von-frauen/krebserkrankungen-des-weiblichen-fortpflanzungssystems/blasenmole Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      13. Strehler E, et al. (2006). Habituelle Aborte. Geburtshilfe und Frauenheilkunde 66(12): R271-R298.
      14. Feil K, et al. (2019) Habituelle Aborte–was sagt uns die neue Leitlinie? Gynäkologische Endokrinologie 17(2): 99-109.
      15. MSD MANUAL (2020) Fehlgeburt. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de/heim/gesundheitsprobleme-von-frauen/schwangerschaftskomplikationen/fehlgeburt Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      16. Toth B. (2017) Fehlgeburten Totgeburten Frühgeburten: Ursachen, Prävention und Therapie. Springer, Berlin, Heidelberg, 1. Auflage.
      17. Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      18. Ahmed NA, et al. (2020) The association of the prothrombin G20210A single-nucleotide polymorphism and the risk of preeclampsia: Systematic review and meta-analysis. European Journal of Obstetrics & Gynecology and Reproductive Biology 253: 162-169.
      19. Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      20. Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      21. Rai RS, et al. (1995) High prospective fetal loss rate in untreated pregnancies of women with recurrent miscarriage and antiphospholipid antibodies. Human Reproduction 10(12): 3301–3304.
      22.  Sundermann AC, et al. (2019) Alcohol use in pregnancy and miscarriage: a systematic review and meta‐analysis. Alcoholism: Clinical and Experimental Research 43(8): 1606-1616.
      23.  Mishra GD, Dobson AJ, & Schofield MJ (2000) Cigarette smoking, menstrual symptoms and miscarriage among young women. Australian and New Zealand journal of public health 24(4): 413-420.
      24.  Fraser A, Walker K, & Green J (2016) Maternal cocaine abuse–An evidence review. Journal of Neonatal Nursing 22(2): 56-60.
      25. Cavalcante MB, et al. (2019) Obesity and recurrent miscarriage: A systematic review and meta‐analysis. Journal of Obstetrics and Gynaecology Research 45(1): 30-38.
      26. MSD MANUAL (2020) Fehlgeburt. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de/heim/gesundheitsprobleme-von-frauen/schwangerschaftskomplikationen/fehlgeburt Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      27.  Wahabi HA, et al. (2012) Pre-existing diabetes mellitus and adverse pregnancy outcomes. BMC Research Notes 5(1): 1-5.
      28.  Stagnaro-Green A, & Pearce E (2012) Thyroid disorders in pregnancy. Nature Reviews Endocrinology 8(11): 650-658.
      29.  Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      30.  Maconochie N, et al. (2007) Risk factors for first trimester miscarriage—results from a UK‐population‐based case–control study. BJOG: An International Journal of Obstetrics & Gynaecology 114(2): 170-186.
      31. Universitätsklinikum Heidelberg (2021) Wiederholte Fehlgeburten. Verfügbar unter:  https://www.klinikum.uni-heidelberg.de/erkrankungen/wiederholte-fehlgeburten-200338 Zuletzt überprüft: 27.10.2021
      32. Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      33. Scholz C, et al. (2015) Kurzlehrbuch Gynäkologie und Geburtshilfe. Thieme, Stuttgart, 2. Auflage.
      34. MSD MANUAL (2019) Spontanabort. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de-de/profi/gynäkologie-und-geburtshilfe/schwangerschaftsanomalien/spontanabort Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      35. Öffentliches Gesundheitsportal Österreichs (2019) Fehlgeburt und Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.gesundheit.gv.at/leben/eltern/geburt/geburtsvorbereitung/fehlgeburt Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      36. Kainer F, & Nolden A (2009) Das große Buch zur Schwangerschaft. Gräfe und Unzer Verlag, München, 9. aktualisierte Auflage.
      37. MSD MANUAL (2020) Fehlgeburt. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de/heim/gesundheitsprobleme-von-frauen/schwangerschaftskomplikationen/fehlgeburt Zuletzt abgerufen: 22.10.2021.
      38. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Ursachen für eine Fehlgeburt oder Totgeburt. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/ursachen/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      39. Maeffert J (2020): Die konservative Therapie der verhaltenen Fehlgeburt. Frauenarzt 11(20): 776-779.
      40. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Stille Geburt: Wenn die Geburt zugleich ein Abschied ist. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/fehlgeburt-totgeburt/stille-geburt/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      41. Die Bundesversammlung — Das Schweizer Parlament (2019) Längst fällige Gesetzesänderung zur Betreuung bei Spätabort und Fehlgeburt. Verfügbar unter: https://www.parlament.ch/de/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20191032 Zuletzt abgerufen: 22.10.2021.
      42. Die Bundesversammlung — Das Schweizer Parlament (2019) Welche rechtlichen Ansprüche haben Frauen, die eine Fehlgeburt oder Totgeburt erlitten haben? Verfügbar unter: https://www.parlament.ch/de/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20194302 Zuletzt abgerufen: 22.10.21
      43. Bundesministerium für Digitalisierung und Wirtschaftsstandort (2021) Bestattung  von Sternenkindern. Verfügbar unter: https://www.oesterreich.gv.at/themen/familie_und_partnerschaft/geburt/4/Seite.080101.html Zuletzt abgerufen: 21.10.21
      44. Schweizer Radio und Fernsehen (2017) Abschied nehmen vom Sternenkind. Verfügbar unter: https://www.srf.ch/news/schweiz/das-kurze-dasein-wuerdigen-abschied-nehmen-vom-sternenkind Zuletzt abgerufen: 22.10.2021.
      45. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Nach einer Fehlgeburt oder Totgeburt wieder schwanger werden. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/wieder-schwanger-werden/ Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      46. MSD MANUAL (2020) Fehlgeburt. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de/heim/gesundheitsprobleme-von-frauen/schwangerschaftskomplikationen/fehlgeburt Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.
      47. AWMF (2018) Diagnostik und Therapie von Frauen mit wiederholten Spontanaborten. Verfügbar unter: https://www.awmf.org/leitlinien/detail/ll/015-050.html. Zuletzt abgerufen: 24.09.2021.

       

      Nous sommes là pour vous!

      Avez-vous des questions? Jasmin et l'équipe de service conseil d'Aptaclub sont là pour vous aider.

      Devenez membre de l'Aptaclub!

      Baby mit Schnuffeltuch

      Inscrivez-vous à notre babyclub!

      Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

      • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
      • tissu d'allaitement et échantillons de produits GRATUITS
      inscrivez-vous maintenant

      Inscrivez-vous à notre babyclub!

      Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

      • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
      • tissu d'allaitement et échantillons de produits GRATUITS
      inscrivez-vous maintenant

      Cela pourrait aussi vous intéresser: