Grossesse
      Santé & bien-être

      Troubles liés à la grossesse

      Envie fréquente d’uriner, douleurs au bas du dos ou remontées acides? Découvrez d’où viennent les troubles liés à la grossesse, comment vous pouvez les soulager et dans quels cas vous devez en parler à votre médecin.

      Une grossesse bouleverse le corps de la femme. Il n’est donc pas étonnant que ce dernier réagisse parfois avec des douleurs au dos, une vie permanente d’uriner ou des nausées.

      Même si votre ventre est à peine visible au cours des trois premiers mois de grossesse, votre corps travaille déjà durement. Tout est fait pour l’enfant. Évitez donc les efforts importants comme le sport de compétition, les longs voyages en voiture ou en avion, les randonnées difficiles en montagne, etc. Laissez le soin à d’autres personnes de soulever et de porter des charges lourdes. Pensez aussi à acheter en gros et demandez de l’aide.

      Vous pouvez présenter les troubles suivants:

      Nausées

      La nausée est l’un des troubles les plus fréquents pendant la grossesse. Les scientifiques estiment qu’elles sont dues à un taux élevé d’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG), l’hormone de la grossesse. Le changement de l’équilibre hormonal a aussi des répercussions sur l’odorat et le goût. Certains aliments que vous appréciez avant peuvent maintenant vous dégoûter, voire même entraîner des nausées ou des vomissements. Certaines odeurs comme le café, le thé ou le parfum sont maintenant plus fortement perçues. L’intensité et la durée des nausées de la grossesse varient d’une femme à l’autre. Dans la plupart des cas, elles s’arrêtent toutefois après le premier trimestre.
      La plupart des femmes enceintes ont la nausée le matin. Généralement, ces nausées provoquées par les hormones s’atténuent après le troisième mois de grossesse.
      Si ces nausées vous affectent beaucoup et si vous avez des vomissements plus de trois fois par jour, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous prescrire un médicament permettant de faire passer les nausées, sans danger pour le bébé. Ne prenez toutefois aucun médicament de votre propre initiative. Au cours des 100 premiers jours de la grossesse, les organes et membres du bébé se forment. Le risque de dommages par une prise de médicament non contrôlée est donc particulièrement élevé.

      Les nausées sont normales

      De nombreuses femmes souffrent de fortes nausées au début de leur grossesse. Il semblerait qu’un taux élevé d’hormone chorionique gonadotrope humaine (hCG), l’hormone de la grossesse, en soit la cause. Ce taux diminue à nouveau après le troisième mois. Chez 30% des femmes enceintes, des vomissements viennent se rajouter aux nausées, parfois plusieurs fois par jour. Une consolation pour toutes celles qui souffrent de nausées: elles sont un bon signe indiquant que la grossesse est stable.

      Voici ce qui peut vous aider contre les nausées liées à la grossesse:

      • Vous pouvez placer le soir près de votre lit une bouteille isotherme avec une infusion (p. ex. de mélisse) ainsi que du pain croquant, une biscotte ou une banane, afin que vous puissiez manger quelque chose le matin quand vous êtes encore au lit. Consommez ce premier petit déjeuner avant même de vous lever, quand vous êtes encore au lit. Cela apaise la plupart des estomacs capricieux au réveil.
      • Avec de petites portions réparties sur la journée, vous soulagez votre estomac et maintenez une glycémie élevée. La consommation de fruits secs a aussi fait ses preuves.
      • Buvez beaucoup! De préférence de l’eau, des jus de fruits pétillants, du thé aux fruits ou aux herbes.
      • Le matin, une douche alternant l’eau chaude et l’eau froide stimule la circulation: commencez par 2-3 minutes d’eau chaude, puis 10-15 secondes d’eau glacée. Répétez le tout idéalement deux fois.
      • Malgré les nausées, efforcez-vous de manger de manière équilibrée.
      • Si les nausées vous affectent beaucoup et si vous avez souvent des vomissements, parlez-en à votre médecin.

      Remontées acides pendant la grossesse

      À la fin de la grossesse, les nausées sont généralement oubliées mais les remontées acides font soudainement leur apparition chez de nombreuses femmes. Les brûlures se manifestant derrière le sternum sont dues au reflux du contenu acide de l’estomac en direction de l’œsophage en raison du sphincter provisoirement relâché de l’estomac. De plus, l’utérus prend de plus en plus de place et compresse l’estomac vers le haut. Avec l’accouchement, les remontées acides disparaissent.

      Voici ce qui peut vous aider contre les remontées acides pendant la grossesse:

      • Mangez plusieurs petits repas répartis sur la journée. Votre estomac est ainsi moins sollicité et une quantité moins importante d’acide gastrique se forme.
      • Prenez votre dernier repas au moins trois heures avant d’aller dormir, car lorsque vous êtes allongée, les acides gastriques peuvent remonter plus facilement dans l’œsophage. Surélevez le haut du corps avec un coussin supplémentaire au lit.
      • Préparez des repas légers et peu épicés. Les plats gras et épicés irritent davantage l’œsophage.
      • Ne buvez qu’occasionnellement du café et des boissons gazeuses, car ils augmentent la production d’acide dans l’estomac. Et si le thé à la menthe peut être bénéfique pour d’autres troubles, il a tendance à accentuer les remontées acides, car la menthe poivrée détend le sphincter de l’estomac. N’en consommez donc que de temps à autre.
      • Les noix telles que les amandes ou les noisettes ainsi que le lait peuvent aider à neutraliser les acides gastriques.

      Douleurs au dos pendant la grossesse

      Il est rare que les futures mamans soient épargnées par les douleurs au dos. Elles apparaissent en particulier au cours des dernières semaines avant l’accouchement, car le poids pèse de plus en plus sur les muscles et ligaments du dos.

      Ne prenez des médicaments qu’avec l’accord de votre médecin.

      Saviez-vous qu’au cours des 100 premiers jours de la grossesse, les organes et membres du bébé se forment? Pendant cette période, la prise non contrôlée de médicaments peut donc être particulièrement nocive. Si les troubles liés à la grossesse que vous rencontrez sont particulièrement difficiles à vivre, ne prenez des médicaments qu’avec l’accord de votre médecin.

      Voici ce qui peut vous aider contre les douleurs au dos pendant la grossesse:

      • Accordez-vous du repos.
      • Essayez de dormir sur le côté pour soulager le dos.
      • Sport: la gymnastique pour femmes enceintes et la natation (en particulier sur le dos) relâchent les tensions et renforcent les muscles. Vous pouvez aussi essayer le yoga prénatal. Le yoga détend, étire et renforce les muscles, peut soulager les douleurs au dos et dans les articulations et peut même constituer une bonne préparation à la naissance.
      • L’acupuncture peut soulager en douceur les douleurs au dos sans que la mère et l’enfant n’aient à prendre de médicaments.
      • Chaussures confortables: ne portez pas de talons hauts.
      • Une chaise ergonomique est souvent utile si vous faites une activité où vous restez assise.
      • Informez votre médecin si les douleurs au dos sont accompagnées de saignements (même très légers), si des brûlures apparaissent lors de la miction ou si les douleurs aux reins ressemblent à des douleurs de règles. Il pourrait s’agir des premières contractions.

      Insomnie pendant la grossesse

      On recommande aux futures mamans – à juste titre – de beaucoup dormir. Un sommeil suffisant la nuit et un peu de repos à midi favorisent la sérénité, la bonne humeur et aident à retrouver des forces. Toutefois, de nombreuses femmes enceintes ont du mal à trouver le sommeil la nuit. Peut-être que votre bébé est justement éveillé la nuit. Il ne connaît pas la différence entre le jour et la nuit et gigote dès qu’il en a envie. Peut-être que les douleurs au dos, les crampes aux jambes ou les tensions psychiques vous tracassent. Peut-être aussi que vous n’arrivez plus à trouver de bonne position de sommeil avec votre ventre.

      Voici ce qui peut vous aider en cas d’insomnie pendant la grossesse:

      • Soutenez votre ventre avec un coussin d’allaitement en vous couchant sur le côté.
      • Placez aussi un coussin supplémentaire entre les genoux.
      • Renoncez au thé noir ou au café, surtout après 16h.
      • Le soir, mangez léger.
      • Évitez les films ou livres trop palpitants avant d’aller dormir.
      • Souvent, une promenade le soir ou un bain chaud juste avant d’aller dormir peut s’avérer utile.
      • Un verre de lait chaud ou une infusion avant le coucher peut aussi faciliter l’endormissement.
      • Faites des exercices de relaxation de la préparation à la naissance dans le lit, en guise de rituel d’endormissement.

      Essoufflement pendant la grossesse

      Les changements hormonaux et l’augmentation du volume sanguin rendent de nombreuses femmes enceintes essoufflées au cours des premières semaines. Un peu plus tard, le bébé prend ses aises dans l’abdomen et presse le diaphragme vers le haut. Il n’est donc pas étonnant que vous ayez le souffle court et que vous cherchiez à reprendre votre respiration. Dès que l’utérus descend (environ trois à quatre semaines avant le terme prévu) et que les poumons prennent plus de place, vous pouvez à nouveau mieux respirer.

      Voici ce qui peut vous aider en cas d’essoufflement pendant la grossesse:

      • Accordez-vous autant de repos que possible.
      • Prenez souvent des pauses.
      • Évitez de porter des charges lourdes.
      • Lorsque vous soulevez quelque chose, mettez-vous en position accroupie.
      • En cas de symptômes complémentaires tels qu’une forte nervosité ou un état d’agitation, parlez-en à votre médecin.

      Jambes gonflées pendant la grossesse

      Il n’y a pas lieu de s’inquiéter en cas de jambes ou chevilles gonflées après une journée fatigante, tant que votre médecin s’assure que votre tension artérielle, votre fonction rénale et votre poids sont normaux. Contactez-le toutefois si les gonflements s’étendent soudainement de manière excessive et sont accompagnés de douleurs abdominales, de troubles de la vue et/ou de maux de tête.

      Voici ce qui peut vous aider en cas de jambes gonflées pendant la grossesse:

      • Élevez le plus possible les jambes pendant la journée.
      • Lorsque vous êtes assise, placez les jambes l’une à côté de l’autre.
      • Un bain de pieds froid peut apporter un soulagement.
      • Portez des chaussures larges et plates.
      • Contactez votre médecin si les gonflements s’étendent soudainement de manière excessive et sont accompagnés de douleurs abdominales et/ou de maux de tête.

      Varices pendant la grossesse

      La grossesse et l’augmentation du volume sanguin de 25 à 30% qui y est liée mettent les veines à rude épreuve. L’utérus pèse sur les veines des jambes et gêne le reflux sanguin. De plus, les changements hormonaux rendent les parois vasculaires moins élastiques et plus molles.

      Voici ce qui peut vous aider en cas de varices pendant la grossesse:

      • Limitez autant que possible les postures debout et assises.
      • Bougez beaucoup (p. ex. vélo, promenade).
      • Au lit, élevez les jambes plus haut que le cœur.
      • Portez des chaussures confortables.
      • Renoncez au sauna et aux bains chauds.
      • Portez des bas ou chaussettes de contention.

      Crampes aux jambes pendant la grossesse

      De nombreuses femmes enceintes sont victimes de crampes aux jambes, ce qui indique souvent une carence en magnésium. La crampe s’atténue rapidement en marchant, en étirant la jambe ou en tapant doucement du pied par terre.

      Voici ce qui peut vous aider en cas de crampes aux jambes pendant la grossesse:

      • Les légumes verts et graines de tournesol apportent du magnésium (p. ex. graines de soja vert).
      • Les graines de tournesol apportent également beaucoup de magnésium.
      • Choisissez les variantes aux céréales complètes pour le pain, les pâtes et le riz.
      • Privilégiez l’eau minérale comportant plus de 1000 mg de magnésium par litre.
      • Votre médecin peut éventuellement vous recommander une préparation de magnésium.

      Constipation et troubles digestifs pendant la grossesse

      La constipation fait partie des troubles typiques de la grossesse, car aussi bien la pression de l’utérus sur l’anus que les changements hormonaux peuvent ralentir l’intestin.

      Voici ce qui peut vous aider en cas de constipation et de troubles digestifs pendant la grossesse:

      • Mangez des aliments riches en fibres, comme le muesli, les produits à base de céréales complètes, les légumes, et bougez suffisamment.
      • Augmentez progressivement la quantité de produits à base de céréales complètes pour ne pas surcharger vos intestins ralentis.
      • Mélangez des graines de lin, du son de blé ou du son d’avoine dans du yaourt.
      • Buvez beaucoup.

      Envie fréquente d’uriner pendant la grossesse

      Au début de la grossesse déjà, la plupart des femmes remarquent qu’elles doivent se rendre plus souvent aux toilettes. En effet, l’hormone de progestérone qui est maintenant de plus en plus produite a un effet décontractant sur les muscles de la vessie tandis que l’irrigation accrue stimule l’activité des reins, de sorte que la production d’urine augmente. Les hormones font aussi des leurs et l’utérus appuie de plus en plus sur la vessie – rien d’étonnant donc si vous ressentez une envie d’uriner plus fréquente que d’habitude.

      Si vous constatez des douleurs dans la région des reins ou de l’urètre, ou si vous avez des frissons ou de la fièvre, contactez votre médecin.

      Voici ce qui peut vous aider en cas d’envie fréquente d’uriner pendant la grossesse:

      • Votre besoin en liquide est maintenant accru, veillez donc à ne pas réduire votre quantité quotidienne de boisson. Pour passer des nuits reposantes, tentez d’avoir bu la quantité de boisson recommandée dès le courant de l’après-midi.
      • Les exercices du plancher pelvien de la préparation à la naissance stimulent les muscles internes pour la naissance et pour après. Ces exercices ciblés peuvent prévenir les fuites urinaires ou l’incontinence avant et après l’accouchement.

      Quand faut-il consulter?

      Chaque grossesse apporte son lot de troubles différents selon chaque femme. Les troubles mentionnés ici sont caractéristiques de la grossesse et ne constituent pas de motif d’inquiétude. Comme il est bien sûr aussi possible que vous tombiez malade indépendamment de votre grossesse, il est conseillé de consulter un médecin si les signes suivants apparaissent:

      • Maux de tête persistants avec nausées
      • Saignements
      • Crises de vomissements
      • Crampes utérines (ressemblent à des douleurs de règles)
      • Troubles du rythme cardiaque
      • Irritations lors de la miction
      • Douleurs ou brûlures lors de la miction
      • Troubles de la vue
      • Fortes douleurs au dos
      • État d’agitation

      Adressez-vous impérativement à votre médecin si les signes d’alerte suivants apparaissent:

      • Fortes douleurs aux reins
      • Crampes utérines (ressemblent à des douleurs de règles)
      • Saignements (même légers)

      Ces signaux du corps peuvent annoncer des complications, qui peuvent aujourd’hui être en grande partie évitées grâce aux possibilités de diagnostic modernes.

      Vous avez déjà planifié un voyage lointain ou vous vous êtes inscrite à une compétition sportive? Parlez-en à votre médecin.

      Devenez membre de l'Aptaclub!

      Inscrivez-vous à notre babyclub!

      Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

      • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
      • Paquet surprise avec petits cadeaux
      • Échantillons de produits GRATUITS
      inscrivez-vous maintenant

      Inscrivez-vous à notre babyclub!

      Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

      • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
      • Paquet surprise avec petits cadeaux
      •  Échantillons de produits GRATUITS
      inscrivez-vous maintenant

      Nous sommes là pour vous!

      Avez-vous des questions? Jasmin et l'équipe de service conseil d'Aptaclub sont là pour vous aider.

      Cela pourrait aussi vous intéresser: