Livraison gratuite dès 50 CHF

Die erste Zeit mit dem Baby

La naissance

Le post-partum

Le moment que tu as attendu pendant près de 40 semaines est enfin arrivé: tu tiens ton merveilleux petit bébé dans les bras. Tu as franchi l’épreuve de l’accouchement et c’est une période toute particulière qui commence: le post-partum. Il s’agit d’une période de guérison, d’union et d’amour. Tu es sans doute encore sous le coup de l’expérience de l’accouchement et du feu d’artifice émotionnel dans ton corps. 

Dans cet article, nous souhaitons te prendre par la main pour te guider dans la phase extraordinaire, éprouvante mais aussi magique du post-partum. Des lochies au baby-blues en passant par la montée de lait, nous t’expliquons tout ce qui t’attend et comment tu peux faire face le mieux possible à ces grands et petits défis.

Montée de lait

Le passage du colostrum au lait maternel mature est appelé montée de lait.

Apt header babyblues wochenbett sad

La dépression post-partum

Le baby blues peut survenir dans les deux premières semaines suivant la naissance. Pour en savoir plus sur la dépression post-partum, voir Ici.

Savoir plus

Le bonding

Bonding: la merveilleuse relation entre les parents et le bébé. Voici comment les parents peuvent établir un lien émotionnel avec leur bébé.

Savoir plus

Du repos: le B.A.BA du post-partum

Le post-partum (du latin: Puerperium) commence avec l’expulsion du placenta et dure de six à huit semaines environ. Au cours de ces premières semaines, tu fais face à un changement majeur tant physique que mental. Ce bouleversement n’est pas à sous-estimer. Souvent, les jeunes mamans ont des attentes beaucoup trop élevées envers elles-mêmes: retrouver la forme le plus vite possible, rentrer dans ses anciens jeans, montrer aux amis à quel point on arrive à tout faire. Les exigences sont élevées, mais tu ne dois pas trop en faire pendant cette période. Plutôt que de jouer à la parfaite hôtesse pour les visites au bébé, tu devrais te laisser entourer et «materner». 

Bien sûr, se reposer ne signifie pas que tu dois passer huit semaines au lit. Mais ton corps te sera reconnaissant si tu te ménages au moins pendant les 10 premiers jours. Dès que tu te sens en forme, tu peux faire de petites promenades au grand air. L’exercice stimule la digestion et diminue le risque de thrombose. Dans le même temps, tu as tout à fait le droit de te reposer confortablement au lit ou sur le canapé. Prends ce temps pour toi. Retire-toi dans ton cocon familial et consacre-toi entièrement à l’allaitement et aux câlins avec ton enfant. 

Pour que cela fonctionne, le soutien pendant la période post-partum est incroyablement important. Le mieux est de réfléchir dès la grossesse aux personnes qui peuvent t’accompagner pendant cette période. Ton/ta partenaire peut-il se charger des courses et du ménage? S’il ne s’agit pas de ton premier enfant, qui se chargera des plus grands? Demande à tes amis et à ta famille de t’apporter un repas sain plutôt qu’un cadeau pour le bébé. Une aide à domicile peut éventuellement être envisageable pour toi. Toutefois, tu dois généralement en assumer les coûts toi-même.

Le post-partum – que se passe-t-il dans ton corps?

Ton corps a tourné à plein régime pendant la grossesse et l’accouchement. Cela laisse bien sûr des traces. Pendant le post-partum, il se passe beaucoup de choses en peu de temps: les tissus se referment, l’utérus se contracte et les lésions de l’accouchement guérissent. Si tu as eu une césarienne, une cicatrice témoigne désormais de la naissance de ton enfant. 

Que tu aies accouché par voie basse ou par césarienne, ton corps n’est plus le même et tu dois peut-être te familiariser avec lui. N’oublie pas: ton corps a accompli des prouesses pendant la grossesse et l’accouchement, tu peux être fière de toi – tu as donné la vie à ton bébé!

Les lochies – saignements après l’accouchement

Il n’est pas rare que les mères soient choquées par l’intensité des saignements vaginaux après l’accouchement. À quoi est-ce dû? Lorsque le placenta se détache de l’utérus, une plaie se forme à cet endroit. La guérison de cette plaie s’accompagne d’un saignement. Pendant les premiers jours, il est rouge clair et très abondant, plus que pendant les règles. Avec le temps, les lochies diminuent petit à petit et prennent une coloration brunâtre à jaunâtre. Il faut compter environ six semaines avant que les saignements s’arrêtent.

Important: n’utilise pas de tampons. L’idéal est d’utiliser de larges serviettes hygiéniques respirantes sans revêtement plastique pour permettre aux sécrétions de la plaie de s’écouler librement.

La remise en place de l’utérus et du plancher pelvien

Afin d’offrir suffisamment de place à ton enfant pendant sa croissance, ton utérus s’est extrêmement étendu pendant la grossesse. Pendant le post-partum, il se contracte progressivement pour retrouver son poids initial d’environ 50 à 70 grammes. Avec une césarienne, la remise en place de l’utérus dure un peu plus longtemps qu’avec un accouchement par voie basse. 

Ton plancher pelvien ou périnée, c’est-à-dire les muscles qui servent de soutien dans le bas-ventre, a lui aussi été mis à rude épreuve pendant la grossesse et l’accouchement. Pour que ton périnée étiré puisse se régénérer, tu dois te ménager pendant les premiers jours puis reprendre progressivement des exercices légers de perception. Environ six à huit semaines après l’accouchement, tu peux suivre des cours de rééducation périnéale (en concertation avec ta sage-femme ou ton/ta gynécologue) pour retrouver un plancher pelvien stable.

Hémorroïdes et autres sujets tabou

Parmi les sujets qu’on ne mentionne guère mais qui inquiètent beaucoup de jeunes mamans, il y a les premières selles. Ne t’inquiète pas: les sutures d’une éventuelle déchirure ou épisiotomie tiendront dans tous les cas! Si tu as eu une césarienne, tu ne pourras sans doute pas pousser correctement, ce que tu dois de toute façon éviter. 

Après un accouchement par voie basse, il est possible que tu doives faire face à des hémorroïdes ou à des lésions dues à l’accouchement (comme une déchirure périnéale ou une épisiotomie). Qu’est-ce qui peut t’aider? Veille à adopter une alimentation riche en fibres pour ramollir les selles. Une activité physique régulière et une bonne hydratation sont également judicieuses. Pour soulager les douleurs, tu peux rafraîchir la zone concernée ou appliquer quelques gouttes de lavande sur ta serviette. Le fait de rincer avec de l’eau et d’appliquer un peu d’essence d’écorce de chêne a également des vertus merveilleuses. Ces conseils ne remplacent toutefois en aucun cas un avis médical. En cas de problème, adresse-toi toujours à ton médecin.

Le début de l’allaitement – l’un des plus grands défis de la période post-partum

La plupart des mères souhaitent allaiter leur enfant. Si tu as eu un accouchement naturel, l’idéal est de mettre ton bébé au sein dès la salle d’accouchement. Dans la première heure qui suit la naissance, les nouveau-nés sont généralement éveillés et attentifs, des conditions idéales pour une première tentative de tétée. Un contact peau à peau intense entre la mère et l’enfant est très utile à cet égard. Après une césarienne, il est également recommandé de commencer l’allaitement aussi tôt que possible. Cela demande parfois un peu plus de patience, car les enfants nés par césarienne sont parfois un peu plus somnolents. 

L’important est que ton bébé prenne dans sa bouche tout le mamelon avec l’aréole et qu’il ne tète pas uniquement la partie avant du mamelon. Si tu n’es pas sûre de la position correcte, le mieux est de demander conseil à une sage-femme ou à une conseillère en allaitement. 

C’est entre le 2e et le 5e jour après la naissance que la montée de lait a lieu. Il est alors tout à fait normal que tes seins soient très gonflés et chauds. Accorde-toi beaucoup de repos pendant cette période en particulier, mets régulièrement ton bébé au sein et après la tétée, rafraîchis tes seins un peu pour soulager les tensions; 

Bien sûr, tes mamelons doivent tout d’abord s’habituer à cette nouvelle sollicitation et lors des premiers jours d’allaitement, ils seront certainement un peu irrités et sensibles. Cependant, si tu ressens de fortes douleurs ou si tes mamelons sont craquelés et saignent, adresse-toi à une conseillère en allaitement ou à une sage-femme. Dans la plupart des cas, une position de mise au sein inadéquate est la cause des lésions aux mamelons.

Les alternatives à l’allaitement

Le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour ton bébé. Si, pour une raison quelconque, tu ne peux pas ou ne souhaites pas allaiter, tu peux donner à ton nouveau-né soit du lait maternel tiré, soit une préparation pour nourrissons. En plus du biberon, tu peux aussi opter pour d’autres méthodes comme le gobelet, la cuillère ou le système de nutrition au sein. Si tu souhaites utiliser une préparation pour nourrissons, parles-en à ton pédiatre ou à ta sage-femme.

La bonne alimentation pendant la période post-partum

Une bonne alimentation est importante non seulement pour le nouveau membre de la famille, mais aussi pour toi: il est essentiel que tu manges et que tu boives suffisamment. Si tu allaites ton bébé exclusivement, ton besoin énergétique augmente d’environ 500 calories par jour. Même si tu manques souvent de temps, essaie de manger le plus possible d’aliments riches en nutriments et en vitamines. Qu’en est-il des aliments provoquant des ballonnements? Il n’existe aucune preuve scientifique suggérant que la consommation de choux, d’oignons ou de légumineuses par la mère qui allaite soit néfaste pour l’enfant. Si ton enfant souffre de maux de ventre, tu peux toutefois essayer de voir si les choses s’améliorent en éliminant certains aliments. Il est dans tous les cas recommandé de consulter un médecin.

Le grand huit des émotions

Le cordon ombilical a été coupé, mais ton nouveau-né et toi êtes liés d’une façon bien particulière. Certaines mères le ressentent dès la naissance, d’autres un peu plus tard: cet amour inconditionnel. Lorsque ton bébé se blottit contre toi peau à peau (le bonding), tu seras submergée par une immense quantité d’hormones du bonheur. Un moment magique. 

Pourtant, tout n’est pas rose pendant la période du post-partum. La plupart des mères doivent tout d’abord trouver leur place et apprendre à gérer cette énorme responsabilité. À cela viennent s’ajouter les bouleversements hormonaux qui se produisent dans les jours et les semaines suivant l’accouchement. Pendant cette période, tu es très vulnérable, sans parler du manque de sommeil et des éventuels traumatismes de l’accouchement.

Le baby-blues – des journées riches en pleurs

Tu as mis au monde cette petite merveille, mais rien de ce que tu ressens n’est merveilleux? Tu as soudain envie de pleurer? Nombreuses sont les jeunes mamans à faire l’expérience du baby-blues, notamment en raison de la chute des hormones de grossesse après la naissance.

Notre conseil:

laisse s’exprimer ces sentiments négatifs et parle à des personnes de confiance de tes inquiétudes et de tes peurs. Ce que tu ressens est tout à fait normal. Les larmes font partie de la période post-partum au même titre que les lochies et que la montée de lait.

Après quelques jours, il est fort probable que ces tracas soient passés. Tu ne te sens toujours pas mieux après deux semaines, tu te sens démotivée, tu es triste en permanence et tu n’as pas d’appétit? Il peut alors s’agir d’une véritable dépression post-partum. Dans ce cas, parles-en à ton médecin ou à ta sage-femme et fais appel à une aide professionnelle. Une dépression post-partum se traite généralement bien.

Nous ne voulons en aucun cas te faire peur en évoquant ces détails sur la période postnatale. Bien au contraire: notre objectif est de te montrer que ces hauts et ces bas sont tout à fait normaux pendant cette période. Tu n’as qu’une envie, c’est de te cacher sous la couette? C’est tout à fait normal. L’allaitement ne fonctionne pas du premier coup? C’est normal. Tu as du mal à aller à la selle au début? C’est normal. Tu fonds en larmes sans raison apparente? C’est normal. 

Chaque jour, tu t’habitues un peu plus à ton nouveau rôle de mère. Ce qui te paraît difficile aujourd’hui deviendra très vite une routine. Donne-toi tu temps, aussi bien mentalement que physiquement, écoute tes besoins et n’hésite pas à demander de l’aide. Vous formez maintenant une nouvelle petite famille, et nous te souhaitons des débuts aussi merveilleux et détendus que possible.

Suivi par ta sage-femme et autres offres de soutien

Dans les premières semaines suivant la naissance, ta sage-femme de suivi te sera d’un grand soutien. Jusqu’au 56e jour de ton bébé, tu as droit à un total de 10 visites d’une sage-femme (16 visites en cas de naissance prématurée, de naissance multiple, de premier enfant ou de césarienne). De plus, la caisse maladie te rembourse jusqu’à cinq fois une deuxième visite le même jour. La sage-femme viendra chez toi pour voir comment toi et ton bébé vous portez. Elle contrôlera la cicatrisation et la remise en place de l’utérus et examinera ta cicatrice si tu as eu une césarienne. Elle est également là pour te donner les meilleurs conseils pour l’allaitement et te montrer les premiers exercices de rééducation périnéale. Bien sûr, elle veille aussi au développement et à la santé de ton enfant. 

Une conseillère en allaitement peut peut-être aussi t’accompagner pendant la période du post-partum. En cas de questions ou d’inquiétudes, n’hésite pas sinon à t’adresser à nos expertes du service de conseil Aptaclub. Tu trouveras sous les liens suivants de l’aide, des informations et des conseils pour la période post-partum:

  • Recherche de sage-femme de la Fédération suisse des sages-femmes (https://www.hebammensuche.ch/fr/suche/)
  • Association Doula CH (https://fr.doula.ch/)
  • Aide et soins à domicile Suisse (https://www.spitex.ch/)
  • Association Dépression Postpartale Suisse (https://postpartale-depression.ch/fr/)
  • El­tern Not­ruf Schweiz (https://www.elternnotruf.ch/fr )
  • Association des consultations parents-enfants (https://www.sf-mvb.ch/Uebersicht-Muetter-und-Vaeterberatungsstellen/Beratungsstelle-in-Ihrer-Naehe/PGW9g/)
  • Association suisse des consultantes en lactation et allaitement maternel (http://www.stillen.ch/index.php/fr/)

  1. Berufsverband der Frauenärzte e.V. (2021) Wochenbett & Rückbildung. Verfügbar unter: https://www.frauenaerzte-im-netz.de/schwangerschaft-geburt/wochenbett-rueckbildung/ Zuletzt abgerufen: 13.05.202
  2. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Thrombosen. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/thrombosen Zuletzt abgerufen: 11.06.2022.
  3. Spitex Schweiz. Spitex – Pflege und Betreuung zu Hause. Verfügbar unter: https://www.spitexag.ch/files/U6OS1WZ/deutsch.pdf Zuletzt abgerufen: 25.05.2022.
  4. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Wochenfluss. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/wochenfluss/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  5. Gaca AC (2018) Wochenbettwissen: Tipps zum Umgang mit dem Wochenfluss. Verfügbar unter: https://www.vonguteneltern.de/wochenbettwissen-tipps-zum-umgang-mit-dem-wochenfluss/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  6. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Gebärmutter-Rückbildung. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/gebaermutter-rueckbildung/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  7. Stiefel A, Brendel K, & Bauer N (2020) Hebammenkunde. Thieme, Stuttgart, 6. Auflage.
  8. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Der Beckenboden. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/beckenboden/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  9. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Rückbildungsgymnastik (Wochenbettgymnastik) / Rückbildungskurs. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/rueckbildungsgymnastik/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  10. Imlau N, & Pfützner S (2018) Babybauchzeit. Beltz, Weinheim Basel, 1. Auflage.
  11. Swissmom.ch (2021) Verstopfung im Wochenbett. Verfügbar unter: https://www.swissmom.ch/de/wochenbett/probleme-im-wochenbett/verstopfung-im-wochenbett-10162 Zuletzt abgerufen: 11.06.2022.
  12. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Hämorriden. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/haemorriden/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  13. Bundesanstalt für Landwirtschaft und Ernährung (2021) Direkt nach der Geburt: Wie kann Stillen erfolgreich gefördert werden? Verfügbar unter: https://www.gesund-ins-leben.de/fuer-fachkreise/bestens-unterstuetzt-durchs-1-lebensjahr/nachgefragt/wie-gelingt-der-stillbeginn-direkt-nach-der-geburt/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  14. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2016) Stillen nach Kaiserschnitt. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/stillen-von-a-bis-z/stillen-nach-kaiserschnitt/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  15. Gresens R (2016) Intuitives Stillen. Kösel-Verlag, München, 1. Auflage.
  16. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2019) Milcheinschuss. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/stillen-von-a-bis-z/milcheinschuss/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  17. Europäisches Institut für Stillen und Laktation (2019) EISL-Empfehlungen zu Zufütterungsmethoden. Verfügbar unter: https://www.stillen-institut.com/media/eisl-empfehlungen/EISL-Empfehlungen-Zufuetterungsmethoden.pdf Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  18. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2022) Ernährung in der Stillzeit. Verfügbar unter: https://www.kindergesundheit-info.de/themen/ernaehrung/stillen/ernaehrung-der-mutter/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  19. Europäisches Institut für Stillen und Laktation (2021) Ernährung der Mutter in der Stillzeit. Verfügbar unter: https://www.stillen-institut.com/de/ernaehrung-der-mutter-in-der-stillzeit.html Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  20. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2022) Ernährung in der Stillzeit. Verfügbar unter: https://www.kindergesundheit-info.de/themen/ernaehrung/stillen/ernaehrung-der-mutter/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  21. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2017) Baby Blues. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/baby-blues/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  22. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2017) Baby Blues. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/baby-blues/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  23. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2017) Baby Blues. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett-von-a-bis-z/die-mutter-im-wochenbett/baby-blues/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  24. MSD Manual (2018) Wochenbettdepression. Verfügbar unter: https://www.msdmanuals.com/de/profi/gynäkologie-und-geburtshilfe/wochenbettpflege-und-begleitende-störungen/wochenbettdepression Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  25. Neurologen und Psychiater im Netz (2015) Scham- und Schuldgefühle begleiten oft die Wochenbettdepression Verfügbar unter: https://www.neurologen-und-psychiater-im-netz.org/neurologie/ratgeber-archiv/artikel/scham-und-schuldgefuehle-begleiten-oft-die-wochenbettdepression Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
  26. Bundesamt für Gesundheit (2021) Krankenversicherung: Leistungen bei Mutterschaft. Verfügbar unter: https://www.bag.admin.ch/bag/de/home/versicherungen/krankenversicherung/krankenversicherung-leistungen-tarife/Leistungen-bei-Mutterschaft.html Zuletzt abgerufen: 25.05.2022.
  27. Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (2017) Wochenbett-Betreuung durch die Hebamme. Verfügbar unter: https://www.familienplanung.de/schwangerschaft/nach-der-geburt/das-wochenbett/hebammen-nachsorge/ Zuletzt abgerufen: 13.05.2022.
Lachendes Baby

Inscrivez-vous à notre babyclub!

Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

  • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
  • tissu d'allaitement et échantillons de produits GRATUITS
x