Bébé
      Prématurés

      Prématurés alimentation

      Une bonne alimentation aide au rattrapage de croissance

      L’alimentation de bébés nés avant terme est un exercice d’équilibriste. Ils ont besoin de suffisamment d’énergie et de nutriments pour grandir de façon optimale; en même temps, leur système digestif est encore très immature et ne doit pas être trop sollicité. Lisez ici ce dont les bébés ont besoin au quotidien.

      Au cours du dernier trimestre de la grossesse, les bébés nés à la date d’accouchement prévue peuvent se constituer des réserves pour la période après la naissance. Pour les bébés nés avant terme, les choses sont beaucoup plus difficiles: Ils doivent se rattraper en-dehors du ventre de leur mère. De plus, chaque prématuré a des besoins très spécifiques, selon sa semaine de naissance et selon son poids de naissance. Faites confiance aux experts de la clinique; ils connaissent la composition de la nourriture pour votre bébé et l’adaptent constamment aux besoins du moment.

      Il faut énormément d’énergie à un prématuré

      Lorsqu’un bébé naît pendant la 26e semaine de grossesse avec un poids de 800 g, il doit alors à peu près quadrupler son poids d’ici sa date de naissance calculée initialement (3 mois plus tard). Il s’agit vraiment d’une grande performance, et par conséquent les besoins énergétiques d’un prématuré peuvent tout à fait s’élever à 140 kcal par jour par kilogramme de poids corporel pendant la phase de croissance stable.

      Un peu de calcul est utile ici, afin de mieux appréhender les chiffres: Un prématuré petit, mais robuste par ailleurs, de 1.500 g a donc besoin d’environ 210 kcal par jour, alors qu’il faudra déjà env. 280 kcal par jour à un prématuré de 2.000 g. Le lait maternel contient 70 kcal par 100 ml. Ainsi, la quantité à boire est d’env. 300 ml pour un poids de 1.500 g, et elle est déjà de 400 ml pour un poids de 2.000 g.

      La comparaison avec les adultes est également intéressante. Si l’on extrapolait ce besoin calorique, on obtiendrait un besoin énergétique de 9.100 kcal par jour pour une femme de 65 kg. Cependant, son métabolisme de base n’est que de 1.400 kcal; il peut le cas échéant augmenter jusqu’à 2.200 kcal, si elle est très active physiquement.

      Ne vous inquiétez pas si votre prématuré est nourri par sonde.

      Cette alimentation entérale permet d’économiser des forces et, par ex. les plus petits qui sont trop faibles pour téter le sein, peuvent recevoir en plus du lait maternel tiré. La sonde gastrique est un petit tuyau flexible tout fin et la pose de la sonde en passant par la bouche ou par une narine n’est pas douloureuse pour les bébés.

      L’alimentation lors de la petite enfance marque à vie

      Des découvertes scientifiques fascinantes indiquent: Dès la grossesse, vous transmettez à votre enfant de nombreux nutriments importants. Une bonne alimentation a un effet bénéfique sur le développement de votre bébé, car déjà dans le ventre de la mère, les organes et des systèmes essentiels, en particulier le système immunitaire, le cerveau et le métabolisme énergétique sont durablement marqués dans leur fonctionnement.

      Des études scientifiques récentes ont montré que 20 % au maximum de la santé future d'un nourrisson étaient déterminés par ses gènes. Donc au moins 80 % le sont par des facteurs extérieurs, dès les premières années, et vous pouvez influencer positivement ces facteurs dès le début. L'alimentation joue ici un rôle fondamental. En vue de la situation particulière des enfants qui ont démarré trop tôt dans la vie, ces informations sont très importantes.

      Allaiter un prématuré – est-ce vraiment possible?

      Le lait maternel est particulièrement précieux pour les prématurés. Cela vaut la peine d’essayer de prendre – il faut le reconnaître – le chemin difficile, à savoir le chemin de nourrir votre prématuré dès le début avec du lait maternel.

      Même si cela demande un effort supplémentaire: Le fait de nourrir ce petit être minuscule et fragile avec votre propre lait a une grande importance pour vous en tant que maman. Car c’est une opportunité de participer activement au processus de développement et de rétablissement de votre bébé. Au début, vous devrez régulièrement tirer du lait qui sera donné à vôtre prématuré par petites portions, la plupart du temps par le biais de la sonde gastrique.

      Quelle performance – le prématuré est au sein

      Lorsque votre bébé a grandi et gagné en robustesse, il peut boire lui-même, au biberon ou même directement au sein de maman. C’est un moment merveilleux lorsque la mise au sein et l’allaitement fonctionnent pour la première fois et que vous sentez avec quelle énergie votre petit battant tête votre sein. L’équipe du service de la clinique vous aidera avec de la patience et de l’expérience. Vous n’avez rien à faire, à part vous détendre et vous réjouir – conjointement avec le papa heureux qui, comme on l’espère, pourra vivre avec vous ce grand moment.

      L’allaitement après le séjour en clinique

      D’ailleurs, les mamans de prématurés vivent ensuite souvent chez elles un allaitement très harmonieux, car vous êtes déjà une équipe bien rodée qui a franchi les premiers obstacles en commun. Dans l’environnement familier, l’allaitement se fait alors la plupart du temps sans aucune difficulté.

      Les avantages du lait maternel

      Le lait maternel constitue la meilleure alimentation pour les prématurés. Il fournit les nutriments importants pour une croissance optimale et un développement naturel. En outre, il contient de nombreux composants qui jouent un rôle particulier pour la défense contre les infections au cours des premiers jours de la vie et pour la protection ultérieure contre les maladies allergiques. Les  acides gras polyinsaturés à longue chaîne soutiennent le développement du cerveau et de la vue. De plus, le lait maternel est très bien toléré et si facile à digérer que les nutriments sont disponibles de façon optimale.

      Lait pré-terme – une forme particulière du lait maternel

      Les mamans dont le bébé est déjà né avant la 32e semaine de grossesse produisent le lait Preterm pour une durée de 14 à 28 jours. Qu’est qui distingue ce lait Preterm du lait maternel mature? Dans le lait pour prématurés on trouve, à la manière du colostrum chez les mamans de bébés nés à la date d’accouchement prévue, plus d’acides gras et de protéines, mais aussi plus d’anticorps, de minéraux et d’oligo-éléments.

      Un enrichissement du lait maternel peut être nécessaire

      Suite à une recherche Nutricia concernant l’alimentation lors de la petite enfance et du fait de notre expertise en matière de lait maternel, nous savons: Les prématurés doivent recevoir du lait maternel dans la mesure du possible, même si au début un enrichissement en énergie, en protéines, en certains minéraux et en vitamines peut être nécessaire. Toutefois, l’alimentation des prématurés est un domaine si complexe, que chaque besoin nutritionnel et chaque besoin individuel en nutriments compte. Il n’est donc pas judicieux de généraliser ici.

      L’allaitement puise dans les réserves – et en tant que maman allaitant chaque jour un prématuré, il n’est vraiment pas facile de se nourrir de manière particulièrement saine et équilibrée.

       

      Le bon moment pour la diversification

      Lorsque la période difficile de la clinique est surmontée, l’alimentation des prématurés durant la 1re année de vie est très similaire à celle des bébés venus au monde à la date prévue. C’est ainsi qu’il est recommandé la plupart du temps pour les prématurés de commencer avec la diversification, à savoir avec l’administration progressive supplémentaire d’autres aliments adaptés aux bébés, au plus tôt au début du 5e mois et au plus tard à la fin du 6e mois. Toutefois, ce moment peut varier de manière plus importante chez les prématurés, en fonction des étapes de développement individuelles, et souvent on se base – au début – sur l’âge corrigé. La diversification ne devrait pas être introduite trop tôt, mais pas trop tard non plus, afin de prévenir une carence en nutriments. Le moment opportun dépend de l’état de maturité et de développement individuel du bébé. Si vous n’êtes pas sûre que votre bébé est prêt pour la diversification alimentaire, veuillez consulter votre sage-femme ou votre pédiatre. La diversification alimentaire ne signifie pas la fin de l’allaitement. Même si votre bébé est déjà alimenté avec le biberon, il devrait continuer à recevoir ses 1 à 3 repas à base de lait après l’introduction d’aliments sous forme de purées et d’aliments donnés à la cuillère.

      Conseil de Catherine, maman et grand-maman de l'équipe service parental d'Aptaclub

      Une chose est très importante à savoir: La diversification alimentaire ne doit pas être assimilée au sevrage ou encore au renoncement complet à des repas à base de lait. Outre les trois repas à base de purées ou de bouillies, votre bébé maintient tout au long de la première année de vie le repas du matin à base de lait et souvent aussi un autre repas à base de lait le soir.

      Nous sommes là pour vous!

      Avez-vous des questions? Jasmin et l'équipe de service conseil d'Aptaclub sont là pour vous aider.

      Cela pourrait aussi vous intéresser: