Grossesse
      Une mère console un enfant en bas âge
      Deuxième grossesse

      Conseils pour prévenir les rivalités entre frères et sœurs

      Une mère console un enfant en bas âge

      Relation entre frères et sœurs: Éviter les jalousies

      Un deuxième bébé: Cela ne signifie pas seulement un changement important pour vous en tant que parents, mais également pour votre premier enfant. Même si la joie anticipée concernant le nouveau frère ou la nouvelle sœur à venir prévaut la plupart du temps chez l’aîné, des sentiments de rivalité ou de jalousie peuvent surgir et il peut y avoir des conflits. Pendant la grossesse, votre premier né peut parfois avoir du mal à comprendre que vous en tant que mère ne puissiez pas être aussi active et pleinement opérationnelle qu’auparavant. Lorsque le nouveau bébé est là, il se peut que votre aîné ne veuille pas vraiment partager l’attention tant appréciée des parents. La bonne nouvelle: Il y a beaucoup de choses que vous puissiez faire pour préparer votre enfant à l’arrivée de son petit frère/sa petite sœur et pour favoriser dès le début une relation étroite entre frères et sœurs. Nous avons compilé quelques conseils pour vous:

      À quel moment dois-je annoncer à mon enfant que je suis enceinte?

      Si ça ne fait pas longtemps que vous êtes enceinte, il est peut être préférable ne pas lui dire tout de suite, car une période de plus de 7 mois peut sembler très longue pour votre enfant. Comme il remarquera de toute façon à un moment ou à un autre les changements de votre corps, la meilleure solution est probablement de lui annoncer la nouvelle lorsque votre ventre aura commencé à s’arrondir de manière visible. Le meilleur moment pour cela dépend également de l’âge de votre enfant et du moment à partir duquel vous en faites part aux amis et aux membres de la famille et à partir duquel votre grossesse devient un sujet de conversation.

      Inscrivez-vous dès maintenant à l’Aptaclub et profitez de nombreux avantages!

      Inscrivez-vous à l’Aptaclub qui sera votre précieux accompagnateur lors de chaque grossesse et après. Inscrivez-vous dès maintenant.

      7 conseils sur la façon d’associer votre enfant à la grossesse

      Selon leur âge, les enfants peuvent difficilement se représenter quelque chose qui ne les concerne pas directement. Vous pouvez aider votre entant en l’associant à l’événement:

      1. Laissez votre enfant toucher votre ventre, parler à son frère ou à sa sœur dans le ventre et ressentir les mouvements du bébé.
      2. Les livres d'images peuvent aider votre enfant à comprendre le développement du bébé dans le ventre.
      3. Montrez à votre enfant des photos et des vidéos de lui lorsqu’il était bébé et expliquez-lui comment il était lorsqu’il était bébé et comment sera le nouveau bébé.
      4. En lui offrant un baigneur dont votre enfant peut s’occuper, vous pouvez l’aider à se préparer de façon ludique aux besoins du deuxième enfant.
      5. Les enfants plus âgés peuvent apporter leur aide pour les préparations pratiques, comme par ex. l’achat d’affaires de bébé ou l’aménagement de la chambre pour le petit frère ou la petite sœur.
      6. Habituez votre enfant dès la grossesse déjà à passer plus de temps avec les grands parents, des parents et des amis – avec toutes les personnes qui pourront vous aider lorsque le bébé sera né.
      7. Expliquez-lui les avantages que présente la vie avec un petit frère ou avec une petite sœur: quelqu’un avec qui il peut jouer et dont il peut s’occuper comme un grand frère ou une grande sœur et à qui il peut apprendre des choses.

      7 conseils pour la période après la naissance: ainsi, l’aîné bénéficie de l’attention dont il a besoin

      La façon d’organiser la première rencontre avec le nouveau bébé ainsi que les premiers moments après la naissance peuvent avoir une grande importance pour votre enfant. Nous avons compilé pour vous quelques suggestions sur la manière dont vous pouvez veiller à ce que votre enfant ne manque pas d’attention, à ce qu’il ne se sente pas exclu et à ce qu’il puisse accepter plus facilement le nouveau bébé:

      1. Votre enfant plus âgé peut vous rendre visite et rendre visite au nouveau bébé après sa naissance soit à l’hôpital soit à la maison de naissance. Vous pouvez toutefois aussi attendre d’être à la maison dans un environnement familier pour procéder aux présentations. Cette décision dépendra beaucoup de l’âge de votre enfant et de la durée de votre séjour à l’hôpital après la naissance.
      2. Essayez de valoriser votre enfant lors de la première rencontre après la naissance: Faites-lui par exemple un gros câlin pendant que quelqu’un d’autre tient votre bébé. Ces moments d’entière attention sont maintenant très importants pour votre aîné.
      3. De nombreux parents présentent leur bébé comme étant quelqu'un venu spécialement pour rencontrer la grande sœur ou le grand frère et faire sa connaissance.
      4. Votre enfant peut apporter comme cadeau un jouet pour lequel votre bébé est encore trop petit et dont l’ainé peut s’occuper en attendant – ainsi, vous habituez du même coup votre enfant à partager les jouets.
      5. Associez votre aîné aux activités avec votre nouveau bébé, afin qu’il n’ait pas l’impression d’être évincé par le nouveau membre de la famille; il peut par ex. pousser la poussette, aider à faire prendre un bain au bébé ou bricoler un cadeau pour lui.
      6. Dans les premiers temps, votre partenaire, vos amis ou les membres de votre famille peuvent faire beaucoup pour que votre enfant se sente bien dans la nouvelle situation. En tant que personnes de référence importantes, vous pouvez lui accorder une attention particulièrement grande et faire par ex. quelque chose ensemble.
      7. Montrez à votre enfant que votre amour envers lui est inchangé et qu’il contribue de manière importante à la vie de famille dans son rôle de grand frère ou de grande sœur. Les experts conseillent de ne pas faire comme si rien n’avait changé pour votre enfant. Même si c’est difficile au début, l’enfant doit apprendre à accepter la nouvelle situation.1

      Aptaclub: toujours là pour vous, que ce soit pour le premier ou pour le deuxième enfant. En savoir plus.

      Que faire en cas de rivalités entre frères et sœurs?

      Même si vous avez fait de votre mieux pour préparer votre enfant à l’arrivée du bébé, les rivalités entre frères et sœurs sont souvent inévitables et même importantes jusqu’à un certain degré. Ne renforcez pas l’esprit de compétition en comparant vos enfants entre eux. Évitez par exemple de dire «Regarde comme ta sœur/ton frère y arrive bien».2 Essayez plutôt d’apprendre à vous concentrer sur les choses positives, de louer les points forts et d’accorder à chaque enfant un modèle de développement spécifique.3 Veillez à être juste, mais gardez également à l’esprit que vos enfants n’ont pas tous les mêmes besoins. Lorsqu'une dispute dégénère et pourrait entraîner des blessures, vous devez évidemment intervenir en tant que maman. Il est toutefois important aussi que les enfants apprennent à trouver des solutions de façon autonome. Vos enfants profiterons toute leur vie de cette gestion des conflits.

      La relation entre frères et sœurs ne doit pas nécessairement être difficile. Certains enfants s’entendent à merveille dès le départ. Beaucoup de choses dépendront des personnalités de vos enfants; mais dans la mesure où vous préparez votre enfant à l’arrivée du petit frère ou de la petite sœur et où vous essayez de bien gérer les rivalités entre frères et sœurs, vous pouvez aider vos enfants à établir une relation forte dès le départ. Vous pourrez en profiter toute votre vie.

      1 Boie, K., Juul, J., Ulmen-Fernandes, C. (2016). Que faire contre les rivalités entre frères et sœurs. [en ligne] Süddeutsche Zeitung. Available at: http://www.sueddeutsche.de/leben/erziehungsfragen-was-tun-gegen-geschwisterrivalitaet-1.3284325 [Accessed 25/06/2018].

      2 Gatterburg, A. (2014). Toll ist nicht toll. (Super ne veut pas dire super) [en ligne] Der Spiegel. Available at: http://www.spiegel.de/spiegel/spiegelwissen/d-125077296.html [Accessed 22/06/2018].

      3 Sichtermann, B. (2004). La normalité c’est de se battre comme des chiffonniers. [en ligne]. Die Zeit. Available at: https://www.zeit.de/2004/14/SM-Geschwister/komplettansicht [Accessed 25/06/2018].

      Devenez membre de l'Aptaclub!

      Baby mit Schnuffeltuch

      Inscrivez-vous à notre babyclub!

      Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

      • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
      • tissu d'allaitement et échantillons de produits GRATUITS
      inscrivez-vous maintenant

      Inscrivez-vous à notre babyclub!

      Inscrivez-vous maintenant dans l'Aptaclub et recevez

      • informations précieuses sur votre grossesse et votre bébé par e-mail
      • tissu d'allaitement et échantillons de produits GRATUITS
      inscrivez-vous maintenant

      Nous sommes là pour vous!

      Avez-vous des questions? Jasmin et l'équipe de service conseil d'Aptaclub sont là pour vous aider.

      Cela pourrait aussi vous intéresser: