Bébé
      Bébé

      Troubles digestifs et mal de ventre chez les bébés

      Conseils en cas de troubles digestifs chez les bébés

      Les premiers mois, le système digestif de votre bébé n’est pas encore complètement fonctionnel. Ainsi, de nombreux bébés souffrent au début de ballonnements, de coliques du nourrisson liées au lactose ou de constipation, en particulier les enfants nourris au biberon.
      Pour s’assurer que les troubles digestifs le plus souvent bénins ne cachent rien de grave, parlez-en à votre pédiatre. En cas de troubles digestifs simples, les conseils suivants peuvent aider votre bébé:

      Comment les troubles digestifs apparaissent-ils?

      Les bébésnourris au biberon ont plus tendance à présenter des troubles digestifs, même si les bébés allaités ne sont pas épargnés. La plupart des troubles digestifs sont dus à l’immaturité du système digestif du bébé au cours des trois à quatre premiers mois de vie. Le nourrisson s’habitue ainsi lentement à la consommation et à l’assimilation de nourriture. Par exemple, il peut arriver que les aliments ne se déplacent pas dans le bon sens, c’est-à-dire pas du haut vers le bas, sous forme de vagues. Il est aussi possible que votre bébé digère insuffisamment certains types d’aliments, auquel cas la fermentation entraîne la formation accrue de gaz dans la partie inférieure de l’intestin. Souvent, des mesures simples telles que les infusions ou les massages du ventre apportent un soulagement. En l’absence d’amélioration, vous devez amener votre bébé chez le pédiatre.

      Lorsqu’un bébé vient au monde, ses intestins ne sont pas encore tout à fait fonctionnels. Au cours des premiers mois de vie, de nombreux bébés souffrent ainsi de coliques du nourrisson, de ballonnements ou de constipation.

      Mon bébé souffre-t-il de coliques du nourrisson?

      Votre bébé présente des douleurs abdominales fortes depuis un certain temps et il pleure pendant au moins 3 heures par jour, 3 jours par semaine depuis au moins une semaine? Il est alors possible qu’il soit concerné – comme de nombreux autres bébés – par les coliques du nourrisson. Cela peut être difficile pour vous et pour votre bébé.

      Bon à savoir

      La plupart du temps, les coliques constituent un problème provisoire, qui touche du reste aussi bien les bébés allaités que les bébés nourris au biberon. Il s’agit donc d’une étape temporaire dans le développement de votre enfant. Si votre enfant est concerné par les coliques du nourrisson, vous pouvez agir.

      La digestion, un travail souvent difficile

      Chez les petits, c’est comme chez les adultes: on ne doit pas nécessairement aller à la selle chaque jour. Les irrégularités sont donc tout à fait normales. Ce n’est qu’en l’absence de selles pendant plusieurs jours et si l’enfant pleure beaucoup de manière inhabituelle que vous pouvez suspecter une constipation. Les selles trop sèches en forme de boules ou la constipation peuvent avoir de nombreuses causes, comme un manque de liquides ou un changement d’alimentation. La constipation peut même apparaître comme conséquence de la diarrhée.

      Digestion chez les bébés allaités

      Si vous allaitez, essayez d’intégrer le plus possible du cumin, du thym ou de la marjolaine à votre alimentation. De nombreuses mères parlent des bonnes expériences qu’elles ont eues en buvant des tisanes de fenouil ou de camomille. Observez si certains aliments que vous consommez sont mal tolérés par votre bébé. Un journal alimentaire vous aidera à identifier l’élément déclencheur. Il est utile de proposer davantage à boire à votre enfant pour lutter contre la constipation. Mettez votre bébé au sein plus souvent et ne le laissez boire que brièvement. Il recevra ainsi davantage de lait aqueux de début de tétée. Le sevrage n’est pas nécessaire.

      Et pour les bébés nourris au biberon au petit ventre sensible...

      ... Votre médecin peut vous recommander un lait pour nourrissons spécial régulant la digestion. Il est utile de proposer davantage à boire à votre enfant pour lutter contre la constipation. Vous pouvez proposer à votre enfant nourri au biberon de l’eau bouillie ou de la tisane non sucrée entre les biberons. Découvrez ici de plus amples informations sur les aliments spéciaux Aptamil.

      Nos conseils spéciaux en cas de problèmes digestifs

      • La chaleur sous forme de bains ou de coussins à noyaux de cerises est bénéfique et relaxante.
      • La position consistant à porter bébé sur le ventre peut aussi permettre d’évacuer plus rapidement les gaz.
      • Lorsque vous changez la couche, pressez doucement les jambes en direction du ventre à plusieurs reprises avant de les déplier.
      • Si vous souhaitez commencer les massages de bébé, demandez le feu vert de votre sage-femme ou de votre pédiatre au préalable (l’intérieur du nombril doit déjà être stable).

      Adressez-vous à votre pédiatre si les troubles durent plus de quelques jours chez votre bébé.

      Ballonnements

      Les gaz jouent un rôle particulier pour tous les processus de digestion. On parle de ballonnements en cas d’accumulation excessive de gaz dans le tube digestif. L’air se retrouve en particulier dans le ventre lorsque votre bébé boit ou pleure. Cela peut déclencher une sensation de ballonnement, même si votre bébé n’est pas encore rassasié. Les restes de nourriture non digérés (p. ex. lactose) produisent également des gaz lorsqu’ils sont métabolisés par des bactéries dans le côlon.

      Conseils éprouvés en cas de ballonnements

      En cas de douleurs abdominales, les infusions telles que la tisane de fenouil peuvent s’avérer utiles. Le fait de porter votre bébé en le tenant sur le ventre peut aussi le soulager: votre bébé repose avec le ventre sur votre avant-bras, sa tête à proximité du coude. Si votre enfant est déjà trop grand pour cette position sur un seul bras, vous pouvez aussi le tenir avec les deux bras.

      La chaleur aide également: placez par exemple un coussin chaud de noyaux de cerises sur le ventre de votre bébé, donnez-lui un bain chaud ou massez avec précaution son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre, p. ex. avec de l’huile chaude de cumin.

      Lorsque vous changez votre bébé, repliez délicatement ses jambes sur le ventre avant de les étirer à nouveau, cela permet souvent d’évacuer les gaz. Si aucune de ces mesures ne fonctionne, consultez votre pédiatre. Il pourra vous recommander un aliment spécial pour votre bébé.

      Conseils d’experts

      Mesures pour soulager les ballonnements

      Si vous allaitez:

      • Prêtez attention à votre propre alimentation. Évitez les aliments tels que le chou, les oignons, les légumineuses et le café, qui ont souvent un effet ballonnant.
      • Buvez en plus régulièrement de la tisane de cumin ou de fenouil.
      • Évitez systématiquement un élément déclencheur possible des ballonnements et observez si cela aide votre bébé – il n’est en effet pas pertinent pour les mères qui allaitent de renoncer à trop d’aliments.
      • Veillez particulièrement à allaiter votre bébé dans une atmosphère calme et sans stress pour la mère et l’enfant.
      • Lorsque votre bébé tète, veillez à ce qu’il prenne aussi l’aréole en bouche et pas seulement le mamelon, cela lui permet d’avaler moins d’air.

      Si vous n’allaitez pas ou pas de manière exclusive:

      • En préparant le biberon, veillez à créer le moins de mousse possible ou laissez le biberon reposer un instant jusqu’à ce que la mousse ait disparu.
      • Faites faire plus souvent le rot à votre bébé pendant les repas.
      • Utilisez des tétines adaptées avec des trous pas trop gros pour que votre bébé boive lentement sans avaler trop d’air.
      • Donnez le biberon à votre bébé dans une position légèrement redressée et veillez à l’inclinaison du biberon. Le lait doit chasser complètement l’air de la tétine.
      • Préparez éventuellement le repas avec de la tisane de fenouil ou de cumin ou proposez-en à votre bébé après le repas.
      • Un aliment Comfort régulant la digestion peut aider. Parlez-en à votre pédiatre.

      Coliques du nourrisson liées au lactose

      La plupart des bébés n’ont pas de difficultés pour digérer. Certains en ont un peu et souffrent occasionnellement de douleurs abdominales provoquées par les ballonnements, ou encore de selles dures. D’autres ont de telles douleurs en raison de ballonnements très importants qu’on parle de coliques. Si votre bébé présente de fortes douleurs abdominales persistantes, souvent à la même heure de la journée (particulièrement le soir, jusque dans la nuit) et qu’il est difficile de le soulager malgré toute l’attention que vous lui accordez, il peut s’agir de coliques du nourrisson liées au lactose. Le ventre est alors souvent non seulement ballonné, mais aussi dur. Le bébé crie, est inconsolable ou extrêmement agité. Souvent, il replie ses petites jambes pour les ramener sur son corps avant de s’étirer.

      Le saviez-vous?

      Jusqu’à 29% de tous les nourrissons sont concernés par les coliques liées au lactose.

      Ces enfants ont mal, et c’est bien sûr très difficile pour vous aussi en tant que parents. Sachez toutefois que vous ne pouvez rien aux douleurs abdominales de votre bébé et qu’il ne s’agit que d’une étape provisoire du développement de votre enfant. Des parents détendus peuvent mieux aider bébé à s’apaiser.

      Utilisez notre check-list sur les coliques du nourrisson liées au lactose

      Contactez votre pédiatre si votre bébé:

      • est agité, pleure, est inconsolable et ne parvient pas à se calmer.
      • a le ventre ballonné et dur.
      • replie les jambes sur le corps avant de les étirer.
      • présente les symptômes à la même heure, p. ex. le soir.

      Constipation

      On parle de constipation lorsque les selles du bébé sont irrégulières et/ou trop dures. Il n’est pas toujours facile de l’identifier, car tous les bébés n’ont pas une selle ou plusieurs selles par jour. L’absence inhabituelle de selles sur plusieurs jours associée à des pleurs en raison de douleurs abdominales indique clairement un problème de constipation. On retrouve alors dans la couche des selles particulièrement sèches et friables qui sont à l’origine des maux de bébés. Une perte d’appétit peut aussi survenir en cas de constipation.

      Conseils d’experts

      Mesures permettant d’améliorer la constipation:

      • Lorsque vous préparez le biberon, la tisane ou la bouille, n’utilisez pas d’eau calcaire. Vous pouvez généralement retrouver la teneur en calcaire de votre eau (ce qu’on appelle la dureté de l’eau) sur Internet. Si l’eau est trop calcaire, utilisez plutôt de l’eau minérale plate adaptée à l’alimentation des nourrissons
      • Veillez à utiliser le bon dosage pour la poudre.
      • Donnez davantage à boire à votre bébé avec des tisanes non sucrées et de l’eau.
      • Si l’alimentation de votre bébé est déjà diversifiée, des fruits ramollissant les selles comme les prunes, les poires ou les abricots peuvent aussi aider.

      Nous sommes là pour vous!

      Avez-vous des questions? Jasmin et l'équipe de service conseil d'Aptaclub sont là pour vous aider.

      Cela pourrait aussi vous intéresser: